lundi 12 novembre 2007

Ma soeur dit que lorsqu'on épluche un fruit d'un seul tenant, on sauve une âme du purgatoire.

CIMG7870 CIMG7874 CIMG7883

Posté par couac couac à 20:57 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

le lundi soir

Le lundi soir, Couacman est à son cours de flamand de 18h00 à 22h00 et je fais ce que je veux quand je veux sans rien demander à personne. Je retrouve alors de vieilles habitudes de l'époque où nous n'habitions pas encore ensemble : par exemple, je peux mettre le disque de Charlotte Gainsbourg en boucle sans avoir peur de le saouler ; je peux aussi rêvasser en regardant par la fenêtre avec un air débile qui me détend les muscles de la figure ; je peux danser toute seule, faire du play-back (sur Charlotte Gainsbourg) ; je peux aussi parler toute seule (quand je parle toute seule quand il est là, il croit que je lui parle encore (je suis hyper bavarde et le pauvre, je ne m'arrête que rarement (pour dormir et manger des tuiles salées, par exemple)) ; et aussi, je travaille : ce que je fais aussi quand il est là mais c'est pas pareil (je ne sais pas pourquoi - je ne dis pas que c'est mieux quand il n'est pas là, mais ça change).

CIMG7573

Posté par couac couac à 20:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
dimanche 11 novembre 2007

dimanche après-midi

Cet après-midi, nous recevons Thomas du Bus pour goûter en faisant des jeux.

CIMG7851CIMG7858CIMG7856
CIMG7854CIMG7866CIMG7857CIMG7855
CIMG7849CIMG7861CIMG7627


Posté par couac couac à 13:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 9 novembre 2007

quand j'aimerais que ça passe vite

Il y a des periodes, comme ça, où je me dis "Ah lala, vivement, ce week-end", "vivement jeudi", "vivement ce soir" ; bref, je voudrais que le temps passe plus vite, avoir passé le cap difficile ; et en même temps, contradictoire comme je suis, tous les soirs, je me dis "ouh lala, je n'ai eu le temps de rien faire aujourd'hui". Bref, en ce moment, c'est pas la fête.

Pourtant, nous avons miraculeusement réparé la machine à laver et elle ronronne comme un chat pour nous réchauffer le coeur. J'ai retrouvé mes petites robes d'hiver et mon tee-shirt à motif papier peint, que j'ai eu en sixième pour aller à ma première boum (qui étaient dans le sac de linge sale depuis le mois d'août environ).

Pourtant, nous avons racheté du chocolat, trois sortes différentes ; nous avons même fait un fondant formidable (que nous avons englouti en moins de 24 heures).

Mais je ne travaille toujours pas autant que je le devrais, et même moins qu'avant que la prof ne nous parle de nos horaires de travail du soir. Ca me déséspère, je m'y mettais plus facilement avant. Je me mettais moins la pression, je trouvais mes objectifs moins inaccessibles.

Heureusement qu'on est vendredi soir.

Posté par couac couac à 12:26 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
lundi 5 novembre 2007

aaargh

Aujourd'hui, je réalise que lorsque la prof d'illustration nous dit que nous devons bosser tous les soirs de 20h00 à 01h00 (du mat', ouais ouais), elle ne rigole pas une seule seconde. Ce genre de révélations me file le cafard. Je devrais m'y mettre de suite pour pouvoir me coucher tôt ce soir (parce qu'exceptionnellement, cet après-midi, je n'ai pas cours) mais pensez bien que j'ai peur de m'y mettre parce que j'ai l'impression que je n'aurai plus jamais l'occasion de ne rien faire (comme j'aime).

En plus, Couacman et moi sommes nuls nuls nuls ! Des amis chevelus nous ont offert leur ancienne machine à laver, que voilà :

CIMG7773

Nous l'avons tuée. On nous a donné une machine à laver en état de marche et nous l'avons anéantie, la pauvre. Elle avait un léger défaut de portière qui l'empêchait de fonctionner et comme nous avions du mal à situer le problème, nous avons décidé de la démonter ("Pas beaucoup", nous disions-nous, "juste le truc qui fait "clic" quand on la ferme.") et le truc qui faisait "clic" quand on la fermait est tombé au fond de la machine (à un endroit inaccessible), et elle ne ferme plus du tout. J'ai senti un gros gros sanglot au fond de ma gorge mais c'était trop tard. Nous allons devoir aller au lavomatique et en plus, je dois travailler comme une acharnée. Et on n'a même plus de chocolat.

Posté par couac couac à 15:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

samedi 3 novembre 2007

...

Je suis désolée, je regarde ce blog et je ne le trouve pas au meilleur de sa forme... mais c'est-à-dire que je passe mon temps à bosser, maintenant, et du coup je n'ai pas des masses de trucs à raconter - mais comme j'ai envie de poster quand même, et bien forcément ce n'est pas toujours passionnant.
Je pourrais vous raconter comment j'ai fait les magasins cet aprem', après deux mois de diète acheteuse ; il y avait un monde fou, beaucoup de bruit, pas grand chose à voir.
Je pourrais vous raconter que la voisine du septième est venue nous demander notre tire-bouchon pour sa crémaillère.
Je pourrais vous raconter qu'hier, nous sommes allés, Couacman et moi, à Argos, un centre d'archivage et de diffusion de vidéos artistiques - nous avons regardé la première partie de "Tentative de se décrire", de Boris Lehman. C'était complètement gravos.
Je pourrais vous raconter que les fontaines de la place Sainte-Catherine ont été vidées et nettoyées, et que j'espère qu'elles ne resteront pas vides et inactives tout l'hiver.
Je pourrais aussi raconter qu'un matin, nous avons joué au Jeu de L'Oie au p'tit dej' et qu'ensuite, nous avons dansé sur la musique de "In the Mood for Love" et que tout ça nous avait mis de bonne humeur.
Et aussi, j'ai peur de l'alarme des pompiers et de celle de la police (et aussi de celle des ambulances).
Mais je retourne bosser.

Posté par couac couac à 22:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

petite révélation

Oui, alors, petite révélation... je suis une immense fana d'Etienne Daho. Pas vous ? Son nouvel album, "L'Invitation", sort lundi !

Posté par couac couac à 22:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
vendredi 2 novembre 2007

aujourd'hui, nouveau savon

CIMG7812 CIMG7813

Posté par couac couac à 13:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

chambre bruxelloise

CIMG7805

Posté par couac couac à 11:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]