Lundi, j'avais rendez-vous chez le docteur à 10h30, je suis arrivée à 10h26, j'étais hyper fière ! Dans la rue, je chantais "le jeu de la marelle" pour endormir Petit J. parce que je me doutais qu'il allait falloir patienter dans la salle d'attente et je n'avais pas tellement envie qu'il y pleure (j'ai chanté même les paroles dans je sais pas quelle langue, enfin, j'ai essayé). A un passage piétons où le feu était rouge, petit J. a fait un immense sourire à la dame qui attendait à côté de nous qui n'en pouvait plus de sourire non plus, du coup on s'est souri aussi, la joie régnait.

Mon médecin de la femme s'est émerveillé sur le bébé, "oh mais qu'il est mignon ! Et son pull, super ! C'est vous qui le lui avez tricoté ? Et votre porte-bébé il a l'air top, le mien c'est un Babybjorn, il est pas terrible !". Quand il m'a vue dans la salle d'attente, il s'est exclamé "oh, madame Couac-Couac, vous allez bien ??!!". Comme c'est lui qui m'a opérée en novembre 2012, c'est vrai que ça fait plus d'un an qu'on en se quitte pas mais quand même, je vous le dis, cet hôpital, ce service gynécologie/maternité, ces médecins, je ne m'en remettrai jamais tellement il y a là de gens super impliqués et sympathiques. Par exemple, ce même médecin est passé son jour de congé (oui oui) me voir à la maternité, avec sa fillette !... Pour voir si tout allait bien. C'est fou. Ca m'émeut vachement en fait.

Après ce rendez-vous de lundi matin, on avait rendez-vous chez la pédiatre à midi. Il y avait une foule pas possible dans la salle d'attente, des enfants qui criaient, des parents qui appelaient leurs enfants, des gens qui s'énervaient contre la secrétaire, une petite fille qui avait une pneumonie et qui toussait sur tous les autres enfants (j'ai essayé de tourner le mien du côté du mur pour qu'ils ne reçoive pas trop de postillons). Petit J. ne dormait plus et ne pleurait pas non plus mais il a  fait sa fameuse bouche de tortue pendant tout le temps de l'attente.

L'autre jour dans le métro, une dame lui a fait un grand sourire et en réponse, il lui a aussi fait sa bouche de tortue, la dame a bien rigolé (nous aussi, c'était irrésistible).