CIMG2467

Ce week-end, c'était pluie, sans arrêt, toute droite, comme une douche. Avec Jérome, nous flémmassions sur notre lit, sous le vélux. Il lisait des Jérôme K. Jérôme Bloche et moi, je me suis carrément remise au patchwork pour tromper l'ennui et en fait, j'ai bien aimé même si j'ai manqué d'un dé à coudre. Mon patchwork, je l'ai commencé à l'école primaire. A l'époque, grande lectrice de La Petite Maison dans la Prairie, je rêvais de me confectionner une courtepointe en petits carrés. J'avais cousu un coeur découpé dans une chute de tissu (du Liberty, eh oui que voulez-vous, j'étais comme ça, j'avais des chutes de Liberty dans ma chambre !), sur un carré pas carré jaune. c'était super moche et j'avais pleuré mais j'avais gardé ce bidule. Et puis un jour, j'ai accompagné Couacmama chez sa copine Françoise (j'avais genre 12 ans), et celle-ci lui avait expliqué la technique du "patchwork américain" (je crois que c'est comme ça que ça s'appelle) et comme j'avais assisté aux explications, et bien j'ai décidé de m'y mettre en rentrant, j'ai découpé ma boîte de Chocapic pour scotcher mes carrés de tissu dessus et hop ! Au boulot ! Depuis, mon patchwork avance d'environ deux carrés tous les deux ans, j'espère que je l'aurai fini dans 79 ans, qu'on puisse m'enrouler dedans avant de me jeter dans mon cercueil. Et j'y ai intégré le coeur loupé sur fond jaune de quand j'étais petite.
Avec Jérome, on s'est demandé comment c'était possible qu'il pleuve autant et sans fin. Jérome disait "moi, je donne pas cher du Groenland !".
Et puis à un moment, tout nous a semblé très silencieux, on s'est demandé ce qu'il se passait et on s'est rendu compte qu'il n'y avait juste plus de pluie qui tombait sur le vélux.
Et aujourd'hui, il a même fait beau. On aura tout vu, comme dirait Couacbrother.

Photo prise dans les WC du cinéma Nova.