En ce moment, je suis une fille très "Dominique A".
J'écoute Auguri, ça me rappelle un trajet Caen-Le Havre en car, avec Couacman. Nous avions entendu (de mon I-Pod dont nous avions chacun un écouteur) "Avant de perdre la face... et de mourir comme un vieux mégot... mon tout dernier regard se portera sur tes fesses...", juste au moment où nous passions sur le pont de Normandie. C'était un vrai moment de félicité. La musique, le soleil (c'était cet été), d'un côté la mer et de l'autre, la Seine...
Ca me rappelle aussi les trajets Auxerre-Lugrin et Lugrin-Auxerre fin 2007 dans la voiture des amis chevelus, pour aller et revenir de chez les amis savoyards...
Bref, Dominique A est pour moi porteur d'une ambiance voyageuse, d'une ambiance de pause et de méditation. Et du coup, il me plaît et me rassure.
Il me donne la motivation nécessaire au travail, devrais-je même dire.
Merci Dominique A !