jeudi 16 avril 2020

confinement élégant

DSC08425

Vous avez vu ? C'est moi qui l'ai faite ! J. a dessiné lui même le patron de la poche et choisi les tissus qui lui plaisaient (et le petit bouton pour mettre sur l'épaule), au départ il devait la fabriquer avec moi puis il en a eu marre de zigzaguer tous les bouts de tissu et il a préféré me regarder faire. Ça m'a donné envie de tester d'autres formes !

La petite soeur a fait la follette toute la nuit, j'avais l'impression que la peau intérieure de mon ventre était une sorte de trampoline, c'était super (mais je suis très fatiguée). Elle cogne si fort que ça me réveille (aucun souvenir d'une chose pareille avec J., qui réclamait son rendez-vous tous les soirs en tapant jusqu'à ce qu'on s'adresse à lui mais qui se calmait aussitôt après (je dormais super bien, enceinte de Joachim)).

Ce matin, J. a proposé une "récré" (c'est comme ça qu'on appelle nos sorties sur le parking) à J. dès après le p'tit dej'. Ils sont sortis, je me suis vite habillée et je les ai rejoints. C'était trop bon d'être dehors dans l'air carrément frisquet du matin, mais quand même dans un rayon de soleil, avec la chair de poule sur les jambes (j'étais en short - je crois que je pourrais passer ma vie en short - quel sentiment de liberté totale !), et Joachim qui était très guilleret, joyeux et joueur, et J. et moi de bonne humeur. Un petit air de vacances.

Je voudrais que les bébés naissent avec une petite pancarte autour de leur cou avec leur prénom écrit dessus. Pour Amandine, l'idée nous était venue comme un coup de génie et on avait tellement de raisons de l'appeler comme ça que la question ne se posait même pas. Mais là je retrouve cette tergiversation déjà vécue pour J.. C'est comme si le bébé avait un prénom, qu'on ne connaissait pas mais qu'il fallait deviner, mais qu'il y avait un risque de se tromper. Une horrible responsabilité.

Hier soir, j'ai cru comprendre que je n'étais pas prête de revoir le monde extérieur où je veux quand je veux et ça m'a fichu un sacré coup au moral. Ce sera donc une fin de grossesse confinée, et ça aura quand même été presque une demie grossesse confinée, au total. C'est bizarre de ne pas partager ça, de ne pas voir mes copines avec mon ventre, et tout et tout... J'essaye de  ne pas trop me poser de questions parce que je pense que ça peut changer encore douze fois, mais cette proposition faite de renvoyer les enfants à l'école le 11 mai, et la probabilité que J. reste à la maison, lui, pour ne pas risquer de me rapporter des microbes dans la dernière ligne droite, me fend le coeur. Je voudrais qu'il puisse être avec ses copains. Je préférerais que la rentrée ne se fasse qu'en septembre pour tout le monde (et vous ?).

Posté par couac couac à 21:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 15 avril 2020

confi-couture (confiture ?)

DSC08372

DSC08373

DSC08374

Et voilà, ce soir, il fallait s'y attendre, ça devait finir par arriver : de la couture. Je vous présente mon coussin d'allaitement et sa housse ! Le coussin, c'est le blanc à fleurettes et l'autre, c'est la housse. J'ai hâte de les utiliser même si j'ai peur que leurs tissus fins laissent passer tous les gerbouillis jusque dans la garniture qu'il y aura à l'intérieur mais en attendant, je préfère faire semblant qu'il n'y a aucun problème. Je vous montre aussi nos belles fermetures éclairs, pas posées comme si on était des pros mais j'aime bien quand ça fait bricolé-joli quand même. Ces coussins et housses n'ont pas des formes très homologuées de coussins d'allaitement, pourtant ce n'est pas faute d'avoir passé du temps sur le patron, mais on est plus croissants que fers à cheval dans la famille on dirait.

Me croirez-vous si je vous raconte une histoire vraie ? Allez ! Figurez-vous que la nuit dernière, je me suis réveillée en sursaut car j'étais en train de cauchemarder que l'huile de tournesol avait désagrégé mon fauteuil et que je ne retrouvais que la mousse intérieure et des lambeaux de cuir dans le salon, au matin. Je ne sais pas ce que représente ce fauteuil dans mon subconscient mais en tout cas il me cause beaucoup de souci.

Ce soir, Joachim discutait, à la fenêtre de la cuisine, avec le petit voisin du dessous qui a 4 ans, et qui était à la fenêtre de son salon. C'était très mignon.

Cet après-midi, cette chanson m'a fait frissonner. On a un bébé très très réactif à la musique, et je me suis sentie tellement heureuse et chanceuse de l'avoir là avec moi.

Posté par couac couac à 20:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 7 décembre 2010

CIMG2754

                                                                                                                     el patchworko 

Posté par couac couac à 17:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mardi 15 juillet 2008

étiquette de pot de confiture - troisième !

Façon Milky ! Je dois dire que je suis très enthousiasmée par cette solution...
(et merci beaucoup pour les conseils cutter, ça va beaucoup mieux !)


CIMG0192

Posté par couac couac à 18:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 11 juillet 2008

étiquettes de pots de confiture - deuxième ! clap !

Merci beaucoup pour vos avis ! Je constate que montrer ce qu'on fait donne envie de continuer à y travailler. Aujourd'hui, j'ai décidé de me pencher sur la suggestion de Sissi et j'ai fait deux autres essais. Je pense en faire peut-être un troisième avec une seule fraise, dans un rectangle horizontal un peu long. Ou alors mettre une seule fraise dans un rond, avec deux bandes horizontales qui partent à gauche et à droite du rond. Si cela n'est pas clair, imaginez une montre mise à plat, entièrement blanche, avec une fraise à la place du cadran, c'est à peu près ce que je suis en train d'imaginer. Vous me suivez ?
Alors, si vous pouviez choisir une étiquette parmi celles que je vous ai montrées hier et celles que je vous montre aujourd'hui, vous prendriez laquelle ? Personnellement, j'ai une préférence pour celle à une seule fraise d'hier, et pour celle à trois fraises d'aujourd'hui.

CIMG0175 CIMG0183

Et sinon, pour répondre à la question de Sophie, les confitures ne sont pas de moi. Hier, c'était une confiture de mûres et un coulis de cerises de la Maman de Couacman. Et aujourd'hui, c'est bien de la fraise, mais elle vient d'un magasin !

Et encore sinon... je sais que mes fraises ne sont pas hyper bien découpées, mais c'est mon cutter qui ne coupe plus rien (et je ne sais pas comment on fait pour couper la lame) !

Posté par couac couac à 19:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

jeudi 10 juillet 2008

étiquettes de confiture de fraises - projet

Que pensez-vous de ça ? Vous trouvez ça moche, beau, déjà vu, sans intérêt (moi, je ne me rends pas compte, je n'arrive pas à savoir si c'est chouette ou si c'est bof) ?

CIMG0148 CIMG0151 CIMG0146 CIMG0142

Posté par couac couac à 16:59 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
lundi 30 juin 2008

les vacances...

... c'est avoir le temps de dessiner dans son assiette en alignant des graines de pavot.

CIMG0019


CIMG0018

Posté par couac couac à 16:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 6 février 2008

le jean à fleurs de Couacman

Un jean hérité de son grand-frère, qui a vu du paysage... les genoux usés et même troués. Impossible de se résoudre à ne plus le porter, mais des problèmes de courants d'air à la moindre sortie dans le froid. Alors, à quatre mains, nous lui avons redonné une seconde jeunesse ; choix du tissu, choix des formes, couture... et le jean est reparti pour au moins 15 ans !

Voilà Marie, ce qui est advenu d'un morceau de la housse de traversin !...

CIMG8685CIMG8688CIMG8705CIMG8706CIMG8707

Posté par couac couac à 11:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
dimanche 2 septembre 2007

experience...

edit : rendont à Villers/Mer ce qui appartient à Villers/Mer : le dinosaure et le magasin d'articles de pêche y ont été photographiés le 15 août.

Posté par couac couac à 10:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 29 août 2007

carnet de choses à retenir

Le carnet de choses à retenir est né ce soir. J'y pensais déjà il y a une dizaine d'années mais ce coup-là, c'est du concret. Il contient déjà des idées de décoration, mais aussi des choses plus profondes, comme des comportements à adopter ou pas vis-à-vis des autres, des sentiments ressentis à ne pas oublier. Des choses à retenir.

CIMG7243 CIMG7256

Posté par couac couac à 21:39 - - Commentaires [9] - Permalien [#]