vendredi 14 décembre 2007

quand t'as d'la peine

La fatigue se fait sentir. Dernièrement à la Couac's Home, trois verres et un couteau pêtés.
J'ai de plus en plus de mal à me concentrer, je me sens angoissée, à fleur de peau. Je me sens même un peu manipulée. J'ai peur qu'on veuille me bourrer le crâne bêtement. J'ai comme qui dirait l'impression de me faire avoir quelque part.
Pendant les vacances, mes professeurs m'ont donné un peu de travail à faire au cas où me prendrait l'idée d'oublier ce que j'endure niveau labeur depuis ces derniers mois. Alors, un petit livre de sociologie de 425 pages à lire + un petit dossier de 15 pages à rédiger après lecture ; un nouveau sujet d'illu à entamer sérieusement, pour rester dans le bain ; quatre examens oraux à réviser ; des frises chronologiques à réaliser et à apprendre, un petit travail chromatique, un récapitulatif de toutes les expos que j'ai vu depuis septembre à faire ; un devoir de typographie à fignoler. Voilà. Pan, dans les dents.
Heureusement, une de mes profs m'a chaleureusement prévenue que de toute façon, ce n'est pas la peine d'envisager de fêter Nouvel An ; et puis même (a-t-elle ajouté), Noël, à la limite, ce serait mieux que je ne le fête pas non plus (parce que d'après elle, comme je suis étudiante, tout le monde trouvera ça normal dans ma famille que je travaille plutôt que de m'embêter à table). Je m'imagine en train de bosser le 24 à minuit, seule dans ma chambre tandis que les autres trinqueront à la salle à manger ; j'imagine ma mère m'apportant des tuiles, des apéricubes et du fois gras dans une assiette, alors que je m'échinerai sur mon bureau. Je trouve ça si sinistre que ça me donne presque envie de rire. Elle m'a dit aussi que durant ces deux semaines de congé, j'avais tout intérêt à mettre mon réveil tous les matins à 7h30, pour avoir des journées complètes. Attention, elle ne rigolait pas du tout ! Je lui ai répondu que je n'avais pas vu ma famille depuis août, et que non seulement je comptais fêter Noël (et Nouvel An aussi, d'ailleurs), mais aussi mon anniversaire (hehe... je m'rebelle on dirait bien !).
Je ne la prends pas au serieux mais ça m'angoisse quand même (sinon, ce serait trop facile).
Je sais que je ne vais pas passer toutes mes vacances à bosser mais mine de rien, vu le boulot qui m'attend, ça ne va pas être très fun, de toute façon... Ca me donne envie de pleurer. Je sais qu'il n'y aura pas trop de grasses mat' pour moi, mais un réveil régulièrement réglé pour travailler quand les autres dorment encore, pour au moins pouvoir petit-déjeuner en famille.
Je n'ai plus l'impression d'avoir une vie. Je ne pense plus qu'au boulot. Ca me fait PEUR.

Posté par couac couac à 22:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

un an

Aujourd'hui, ce blog a un an. Je ne sais pas trop quoi dire d'autre à ce propos, mis-à-part merci à vous tous, de me permettre une évasion quotidienne très appréciable.
Aussi, je trouve incoyable de penser à tout ce qui s'est passé depuis un an. On ne s'imagine pas, à l'avance, tout ce qui va se passer en une année de vie.


Posté par couac couac à 21:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
mercredi 12 décembre 2007

Ken et Big Jim

Quand il avait 8 ans, Couacman a demandé à sa dévouée Maman de lui rapporter de chez Auchan le Big Jim (à slip en plastique bleu incorporé) de ses rêves.
Sauf que, n'y connaissant pas grand chose, elle est revenue avec Ken, dans sa boîte rose, avec un caleçon à motif hawaïen et un collier de fleurs autour du cou.


Couacman en parle encore. Il digère, doucement, le choc.

0023_big_jim

Posté par couac couac à 22:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
samedi 8 décembre 2007

un hiver en petites robes

Petit vestiaire de saison pour répondre à la proposition de Ktl !

mes_robes

Posté par couac couac à 12:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

JoYeuX aNniVerSaiRe MaMaN !

CIMG7717

Posté par couac couac à 11:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 7 décembre 2007

Gand

Oui, Gand, je ne vous ai pas raconté !
C'était l'HO-RREUR ! :-)

Pluie pluie pluie, mais pas que ! Vent vent vent ! Un vent à faire pâlir un normand, un vent qui empêche d'avancer, un vent qui fait tourbillonner la pluie et qui nique la gueule de votre (magnifique) parapluie H&M. Bref, nous nous sommes abrités au Smak : une autre exposition de Paul McCarthy, des trucs chouettes, des trucs moins chouettes. Ensuite, nous avons lutté une heure sous la pluie pour atteindre le centre ville et chercher un resto. Trempés jusqu'aux chaussettes, nous nous sommes installés dans un endroit un peu sombre et hyper rempli d'un mélange de genres génial : des vieux buvant leur bière, des adolescents buvant leurs bières, des touristes comme nous... c'était très vivant ! Nous avons mangé local : goulash, carbonnade flamande, frites, salade et gaufres au sucre (et bières). Ensuite, il était 18h00 et nous sommes direct rentrés chez nous. Il faudra qu'on y retourne en regardant bien la météo avant.

CIMG8094 CIMG8095 CIMG8097 CIMG8098

Posté par couac couac à 22:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

melting-post *

Ca me pose problème sur conscience de ne pas être plus assidue dans la réponse à vos commentaires. Je les lis, je suis super contente mais je ne prends pas souvent le temps d'y répondre et je sais que je suis ingrate. Je me dis qu'il faudrait que je le fasse plus au fur et à mesure, que si j'y réponds trois mois plus tard, c'est nul. Ca fait je ne sais combien de temps, Agnès, que je veux te dire que je serais ravie que tu m'envoies une photo de toi et de ton compagnon avec vos chapeaux d'hiver, comme tu me l'avais proposé. Aussi, je voudrais vous dire, Marishka et Fred, que vous avez une super culture vaissellière (vous savez reconnaitre une soucoupe Acapulco sur un écran d'ordinateur !). Bref, je conserve tous vos commentaires dans ma boîte mail en me promettant que j'y répondrai bientôt mais comme je les empile depuis septembre, trois mois et demi de commentaires auxquels répondre, y a du boulot ! Vous, blogueurs, comment répondez-vous aux commentaires ? Répondez-vous à tout le monde ? Comment ? Comment vous organisez-vous ?

A part ça, hier, j'ai fini mon devoir de cinéma au lieu d'aller fêter la Saint-Nicolas à l'école. Dans mon atelier, une fête costumée était organisée. Le thème était "tout ce qui commence par la lettre A". Si j'y étais allée, je me serais déguisée en Roi Albert, ou bien en Atomium, ou bien en Angine. J'ai un copain qui s'est déguisé en Arrosoir, un autre en Adulte. J'ai hâte de voir les photos. Visiblement, la fête, bien que se déroulant en plein après-midi, devait être arrosée, parce que ça sentait fortement le vomi dans les couloirs... Hum hum...

Couacman a battu son record de la mandarine à 4 quartiers avec une mandarine à 3 quartiers, qui dit mieux ? Elle avait une forme extrêmement bizarre... très en longueur... Si vous voulez participer au concours de la mandarine avec le moins de quartiers possible, je vous conseille d'acheter la marque 1 chez GB, nous, lui, c'est dans ces filets qu'il trouve tous ses specimens.

Dernièrement, nous avons regardé E.T. et Cendrillon, c'est super ! J'adore la voix suraïgue des souris. "Zouk zouk !". Sinon, E.T. il est trop mignon et c'est super triste. Il a fait dire à Couacman : "Après avoir vu ce film, j'ai des envies d'adopter une tortue !" (hu hu hu).

Le soir, en rentrant de l'école, j'aime traverser le Marché de Noël et m'arrêter pour regarder tourner le manège magique (il s'appelle vraiment comme ça). Le paquebot crache vraiment de la fumée par ses cheminées. Dans la fusée qui s'envole vraiment, j'ai vu un enfant déséspéré, genre "mon dieu, mes parents cherchent à se débarasser de moi". J'aime bien quand les enfants font coucou et crient "au revoir" alors qu'ils tournent en rond.

Ma prof d'illu m'a dit le plus serieusement du monde que j'étais folle, sans raison, comme un constat en regardant mon travail. Elle m'a aussi dit que je ne savais pas dessiner... elle a raison, je n'avais jamais vraiment dessiné avant... elle me dit aussi que par contre, je sais bien raconter les histoires et donner beaucoup d'expressivité à mes personnages. Elle me dit qu'elle est bloquée avec moi, que je ne dessine pas comme il faut mais qu'elle ne peut rien me dire parce que si je dessinais mieux, mes personnages seraient moins intéressants.

Ca se fait d'acheter des cadeaux de Noël pour les gens qu'on aime chez Ikea ou c'est nul ?

Le voisin du dessus s'est encore fait cambrioler et le voleur a laissé son pied de biche chez lui. Le voisin, très malin, a stocké le pied de biche sur le palier, à côté de sa porte d'entrée !...

Les voisins d'en face font des petites fêtes qui ont l'air hyper chaleureuses, j'aimerais bien y aller.

Il paraît qu'en Belgique, les véhicules prioritaires sont priés de respecter le code de la route et de s'arrêter aux feux rouges, sous peine d'amende.

Couacman sait compter jusqu'à cent en Flamand.

J'ai vu Paranoïd Park, j'ai beaucoup aimé et fait 1000 cauchemars la nuit suivante.

Pour Noël, je voudrais des chaussures à talons que j'ai repérées ou bien une paire de petites chaussures déjà repérées à Rennes alors depuis le temps que j'en rêve ; une montre (non repérée), une théière, un caoutchouc géant, le dernier CD d'Etienne Daho, peut-être des crayons de couleur, un chat (vacciné, opéré et propre et sympa) et peut-être des bottes (ouh les envies de chaussures ! Ca ne m'arrive pas souvent !). Ou bien une belle robe (ou deux). Ou bien des chouettes surprises.

Et vous ?

CIMG8070

*Merci Couacman, pour le titre de ce post.

Posté par couac couac à 20:55 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
lundi 3 décembre 2007

queue de cheval


Photo_215


Posté par couac couac à 21:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
samedi 1 décembre 2007

samedi après-midi

Voilà, c'est convenu, cet aprem', je dois bosser pour que demain, nous puissions passer la journée à Gand sans culpabilité aucune. Mais ce qui est convenu n'est pas toujours ce qui est arrangeant. Je n'ai pas envie de travailler. Déjà, j'ai travaillé ce matin, j'ai fait une planche de BD entière. Du coup, j'ai du mal à me remettre encore au boulot (sachez que je ne suis pas sortie une seule seconde le week-end dernier, j'ai travaillé travaillé travaillé - malgré la venue des Couacman's parents et leur proposition de me changer les idées en me payant un tour de car City Tour (alors que ça me fait rêver, de me laisser promener, rêvasser en regardant par la fenêtre)).
Là, plutôt que de travailler, je préfererais regarder les gens qui sont dans la grande roue (le soir, on voit les flashes de leurs appareils-photos). Ou bien dire "je t'aime" à la machine à laver qui nous a lavé tout notre linge à 30°C. Ou bien aller danser dans la neige artificielle du marché de Noël, et regarder tourner les manèges superbes (il y en a un en particulier, avec une fusée qui décolle vraiment et qui passe à travers le toit du manège : nous en sommes restés babas et un peu déçus d'être trop vieux et trop grands). J'aimerais aussi aller boire un chocolat chaud et manger une gaufre liégeoise ; lire un livre sur le Moyen-Age (je ne dis pas ça pour la rime, j'aimerais vraiment) ; faire des crêpes ; aller voir l'exposition de la Centrale Electrique, aller à la mer, voir des gens que je connais ; faire un jeu.
Faites-moi rêver, racontez-moi votre samedi après-midi !

Posté par couac couac à 15:06 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
lundi 26 novembre 2007

Sinon, j'aime beaucoup lorsque les oiseaux se posent pile au bout de la branche la plus haute des arbres.

CIMG7984 CIMG7986

Posté par couac couac à 21:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]