lundi 18 février 2008

dimanche, pique-nique dans la forêt

CIMG8817 CIMG8819 CIMG8823 CIMG8824
CIMG8827 CIMG8836 CIMG8847 CIMG8839

Mignon chien rencontré dans le métro menant à la forêt ; Ces maisons, elles sont à Bruxelles, ça peut être ça habiter dans la capitale, en Belgique ; Le pique-nique a été mangé en deux temps, à deux endroits différents : sur une table exprès pour et sur une souche champignonneuse ; Vue de l'interieur d'un magnifique sandwich au saucisson.

 

Posté par couac couac à 16:26 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

dimanche 17 février 2008

le roi de la confiture

Il faut croire que l'envie de Couacman de faire des confitures a été plus forte que mon envie de décoller les étiquettes des pots parce qu'il s'y est mis avant moi. Il dit que je l'ai aidé à les faire, ces confitures, mais en vrai j'ai juste remué pendant la cuisson.

CIMG8797 CIMG8798 CIMG8801 CIMG8802

Confiture poire/caramel/vanille - délicieuse.

Posté par couac couac à 12:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
samedi 16 février 2008

Ce soir, il se trouve que j'ai dîné seule. Pour des raisons débiles, des fois, je m'auto-inquiète : comme j'avais la flemme de cuisiner, j'ai fait chauffer la bouilloire et dégainé la soupe en sachet. Une fois que j'ai été assise face à mon assiette, j'ai eu une envie irrépréssible de faire pipi, mais la flemme de me lever. Du coup, j'ai mangé ma soupe le plus vite possible et le résultat, c'est que je n'ai pas du tout profité de mon repas et en plus, j'ai la langue brulée au dixième degré (au moins).

Je n'arrive PAS à me mettre au boulot. C'est terrible, j'ai un sentiment de perte de temps énorme parce que bien sûr, je ne fais rien à la place, je me contente de me dire "ah lala, 'faudrait que j'bosse" en regardant par la fenêtre. Aujourd'hui, j'ai fait un dessin, ça ne va pas du tout. La vérité, c'est que pour bosser, j'ai besoin d'être encouragée, qu'on me montre qu'on croit en moi et mes profs ne sont pas dans cette optique, ils pensent qu'on doit travailler pour nous et uniquement pour nous, et que nous sommes les seuls capables de juger si notre travail est fini et abouti ou pas. Eux critiquent toujours, toujours. La règle, c'est que c'est à nous de décider à quel moment le travail est terminé, eux ne disent jamais (ou très très rarement) que c'est bon, ok, n'y touche plus. Je comprends leur logique mais c'est très difficile, moralement, j'ai un besoin de reconnaissance. Juste des critiques, ça me décourage... Pourtant, je suis assez fière de ce que je fais mais d'un point de vue exterieur, je n'arrive pas à savoir si ce que je fais est vraiment bien ou bof ou nul, même... Bref.

Hier soir, j'ai bu une bière avec ma copine suisse-italienne et son ami ; je me suis rendu compte que je m'y connais de mieux en mieux en bières, j'y prends goût, j'ai mes préférées et tout et tout.

Juste avant d'aller boire un verre avec eux, je suis allée boire un verre avec les gens de ma classe, ça m'a rappelé Rennes, tous ces verres à la suite avec des gens différents (je dis "tous ces verres" mais en vrai, je n'ai bu que deux bières en quatre heures et ensuite je suis rentrée me coucher).

En parlant des gens de ma classe : nous sommes dix dont deux filles qu'on ne voit jamais. C'est la première fois, depuis le bac, que j'ai une "vraie" classe : on passe toutes nos journées ensemble de tôt le matin à tard le soir. J'ai l'impression de déjà super bien connaître tout le monde. Je suis la troisième plus vieille (c'est la première fois que ça m'arrive, normalement, je suis toujours la plus jeune) et les autres me disent que je suis vieille alors que j'ai deux ans de plus qu'eux. On crée une sorte de petit clan qui est parfois très lourd à supporter mais parfois aussi très très sympa.

Je suis bien obligée d'avouer que c'est Couacdad qui fait mes devoirs de typographie. Pendant les vacances de Noël, j'ai évoqué en sa présence la mise-en-page que la prof nous demandait de faire et il s'est lancé immédiatement. Le temps de lui expliquer ce que je voulais à peu près comme résultat et il m'a rendu copie, parfaite et arrangée à sa sauce, avec un beau titre comme je ne l'avais même pas imaginé et tout et tout. La prof est ravie et moi aussi !
Après avoir avoué ça, je suis bien obligée d'avouer aussi que Couacman participe généreusement et avec le sourire à la confection des devoirs (débiles, les devoirs) que me donne à faire mon prof d'histoire de l'art...
Je suis une fille très bien organisée (et très bien entourée, ok).

Après ça, je peux bien avouer également la façon dont je pense avoir perdu le toutou du chat.
Eté 1995, nous préparons les valises pour partir en vacances à Castera-Verduzan... personne ne pense au chat, qui veut peut-être lui aussi emmener ses petites affaires ? Couacmama me dit que non, non et non, le chat n'a besoin de rien d'autre que ses gamelles et sa caisse pour passer les vacances dans le Gers. Vexée, je mets discretos dans mon sac le toutou en question.
Une fois sur place, je le sors pour le chat, mais je le cache vaguement pour ne pas que ce soit quelqu'un d'autre que lui qui tombe dessus.
Fin des vacances : oublié le toutou ! Sous le buffet de notre chambre je crois...
Est-ce un rêve, est-ce la réalité ?... Je ne saurai jamais mais je trouve ça si précis... Je garde de cette histoire un immense regret.

Posté par couac couac à 21:23 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

manique d'été

CIMG8787 CIMG8789 CIMG8793

Posté par couac couac à 14:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
lundi 11 février 2008

périple à Knokke le Zoute

Hier, à Knokke le Zoute nous avons vu :
- des chateaux de sable
- des tas de voitures à pédales
- des gens marchant tous dans le même sens selon deux axes (gare/plage et plage ouest/plage est (et inversement)), et que nous avons suivis longuement (mais pas tout le temps)
- un chien riquiqui avec un vêtement marqué sur le dos du mot "police" et décoré d'un gyrophare (qui fonctionnait vraiment)
- une poubelle pleine et une poubelle vide
- des immeubles en béton comme des boîtes de médicaments alignées
- un coin rappelant la Normandie
- des gros lapins sur une pelouse de mini golf
- des caméras de surveillance devant les maisons
- beaucoup de magasins
- énormément de monde
- un porte-containers
- le soleil
- la Mer du Nord

Dans le train du retour, j'ai eu le temps de réfléchir et j'ai décidé de remettre en action le plan de sauvetage Couac que j'ai déjà mis à exécution à Rennes et qui s'était révélé très effiace. Il permet de se calmer, de relativiser, de positiver, de se détendre...
Le plan est simple. Il est constitué de trois règles :
1 - Ne plus demander à tout bout de champ, aux autres : "As-tu pris tes clefs ?" "As-tu pensé à éteindre le gaz ?", "Tu es sûr(e) de l'horaire ?" (ce type de questions) : laisser faire. Faire confiance. Laisser de la place aux imprévus, aux bévues. En plus, je sais par experience que c'est aussi lorsqu'on ne maitrise pas tout qu'il se passe des choses chouettes. Et je sais que c'est moins lourd pour les autres et aussi pour moi, qui m'inquiète et me tend pour rien.
2 - Ne pas me sentir brusquée pour un oui ou pour un non. Ne pas donner d'importance aux choses qui ne le méritent pas. Ne pas m'occuper l'esprit avec des choses négatives, et dont il suffit de se dire "je m'en fiche" pour qu'elles n'existent plus.
3 - Penser que je m'auto-accompagne et que je dois prendre soin de moi, que je suis chargée de m'occuper de moi-même, de ne dire que des choses que je suis capable d'assumer.
Cette décision, accompagnée du soleil et de la douceur des températures, m'a déjà redonné le sourire !
Et vous, ça va ?

Posté par couac couac à 18:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

samedi 9 février 2008

tag/deuxième partie

J'ai une idée ! J'aimerais que toutes les personnes qui lisent ce blog sans en avoir un (de blog) répondent au "tag" : dévoiler six vérités sur soi. Vous pourriez répondre dans les commentaires ?
Allez, Couacdad, Couacmama, K1000, Marie, Marishka, Agnès, Teclo, Seve, Krusti, Charlotte, 29sieck et tous les autres aussi !... au boulot ! :-)

Posté par couac couac à 14:17 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
vendredi 8 février 2008

TAGadagada

Guten TAG Cardamome !

1- Je ne savais pas trop comment introduire ce tag alors du coup, je ne l'ai pas introduit et du coup, j'écris un truc inintéressant en première réponse au tag.
2- J'ai peur de tout et de rien : des sirènes des voitures de police, pompiers, ambulances, des chiens, des voyages en voiture, d'être chiante, saoûlante, bête, inculte, pas douée, trop flemmarde, de tout gâcher. J'ai peur de décevoir, de n'avoir rien à dire, de tenir des propos qui feraient mal aux autres. J'ai peur de m'emmêler les pieds en descendant un escalier, de me prendre les pubs accrochées au plafond des supermarchés sur la tête et que ça me la tranche en deux. J'ai peur que Couacman tombe par la fenêtre en lavant les vitres, j'ai peur des fantômes, des sorcières, des monstres qui pourraient être sous mon lit et m'attraper la cheville quand je me lève. J'ai peur de m'étouffer en mangeant. J'ai peur aussi parfois sans raison : des fois, j'ai peur à la perspective d'aller au ciné avec une copine, ou bien à l'idée de cuisiner une recette inédite pour moi.
3- J'adoooooore manger de la barbaque, et j'adore le mot "barbaque" et du coup, quand on en mange, j'aime dire "mmmhhh, de la barbaque !".
4- Je crois bien que c'est moi qui aie perdu le toutou du chat, la vieille peluche râpée qu'il prenait pour son bébé, mais je ne suis pas sûre parce que peut-être que je l'ai juste rêvé.
5- Depuis que je me suis coupé les cheveux, ils repoussent parfaitement lisses, je n'ai plus un frisotti, ni dans le cou ni nulle part, et ça me fait un peu bizarre.
6- En souvenir de mes 14 ans, je garde mon cd de Pascal Obispo.

Si vous voulez répondre vous aussi à ce tag, lancez-vous !

Posté par couac couac à 16:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mercredi 6 février 2008

le jean à fleurs de Couacman

Un jean hérité de son grand-frère, qui a vu du paysage... les genoux usés et même troués. Impossible de se résoudre à ne plus le porter, mais des problèmes de courants d'air à la moindre sortie dans le froid. Alors, à quatre mains, nous lui avons redonné une seconde jeunesse ; choix du tissu, choix des formes, couture... et le jean est reparti pour au moins 15 ans !

Voilà Marie, ce qui est advenu d'un morceau de la housse de traversin !...

CIMG8685CIMG8688CIMG8705CIMG8706CIMG8707

Posté par couac couac à 11:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

une astuce ?

Nous avons récupéré assez de pots pour commencer à penser à faire des confitures, mais est-ce-que vous avez un truc pour décoller facilement les étiquettes bien accrochées (pour mettre les nôtres à la place) ?

CIMG8700

Posté par couac couac à 11:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
mardi 5 février 2008

gâteau fait maison

CIMG8678 CIMG8679 CIMG8681

Posté par couac couac à 18:53 - - Commentaires [9] - Permalien [#]