DSC00109

Je suis seule la journée avec elle et je n'ai pas d'impératif à part aller chercher J. au centre aéré par le bus de 17h01. Je m'habille, me brosse les dents et le midi m'applique à manger un vrai truc mais à part ça, rien. Je lis contre elle qui tète et dort beaucoup. On est simplement bien, l'une et l'autre, je crois. Il y a quelque chose de parfait là-dedans. Je me demande juste comment je vais faire le jour où il faudra reprendre le cours de la vie normale.