samedi 18 avril 2020

confinement intelligent

J. a deux bibles : un Larousse culinaire (pourtant très agaçant), et un manuel des farces et attrapes qu'il possède depuis son enfance, et qu'il garde précieusement depuis toujours. Si parfois vous pouvez le voir perdu dans ses pensées et se mettant à pouffer de rire tout seul, il est possible qu'il repense au sandwich au pâteux, ou au parapluie fermé rempli de décos de Noël.
J. a hérité de la passion pour les farces de son père (J. l'adulte a depuis toujours (enfin, au moins depuis que je le connais, ce qui est déjà pas mal) une boîte à chaussures cachée remplie de bonbons à l'ail, de coussins péteurs, de savons fourrés à l'encre noire et autres joyeusetés, il faut le savoir).
Forcément, quand J. a su lire, J. lui a montré son manuel des farces et attrapes. Ah, la passion ! Ah l'émerveillement ! Ah les rires partagés !
Ce matin, J. est parti faire les courses (j'en suis personnellement privée, trop dure la life), et quand il a eu fermé la porte derrière lui, J. est immédiatement venu à ma rencontre, me proposant de mettre en place un certain nombre d'astuces hilarantes pour égayer notre quotidien. Nous avons donc fait le lit en portefeuille (je suis bonne princesse car c'est aussi mon lit), attaché des grelots à une ficelle qui traîne au niveau du pied de lit de J., installé un papier "pour ouvrir, tournez" au-dessus de la poignée ronde purement décorative de notre porte d'entrée, et deux autres blagues (les meilleures) qui resteront secrètes pour l'instant, hi hi hi...

Posté par couac couac à 22:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]