vendredi 10 avril 2020

Confinement à pas de géant.

22h00, la fenêtre encore grande ouverte, les légumes sont dans la place, rien de très excitant, des carottes, des patates, des poireaux, de la salade, un céleri-rave, et petite pointe de printemps : des radis avec leurs fanes.
J'ai commencé à repriser ma chemise de nuit préfrérée, en soie, qui est aussi la chemise de nuit préférée des mites.
J'ai cuisiné aujourd'hui une sorte de cake aux carottes confites à l'orange super bon, et une soupe glacée de betteraves rouges aux pommes de terre chaudes.
Avant, on laissait les salades flétrir dans notre frigo ou on les distribuait à nos voisins, maintenant, il nous arrive d'en acheter. On doit vieillir.
Le mois prochain, ce sera le 7ème mois de ma grossesse puisque ce mois-ci c'est le 6ème et ça me semble remarquable, wahou, déjà presque le 7ème mois, limite ça commence à sentir l'accouchement, ça se concrétise, je n'ai pas encore réalisé que j'étais enceinte, et on n'a toujours pas choisi de prénom (on a une short liste de 25 propositions à peine).
On va manger cette semaine une tourte Auvergnate aux pommes de terre, avec plein de crème dedans, ça m'a toujours fait fantasmer.
L'irrégularité de l'humeur et de la réussite des journées est épuisante. Ma vie est devenue bipolaire, en gros. Un jour nickel et le lendemain tout pourri (aujourd'hui c'était nickel, ceci-dit).
J. a été inspiré toute la matinée pour s'occuper seul, moi j'ai fait ma petite vie, et à la fois il venait me voir régulièrement pour me demander un truc, me montrer un truc, et c'était très bien comme ça. Il ne souffre pas du tout du confinement, sortir une heure par jour sur le parking (jouer à "attrape-mémère" comme il dit (c'est lui qui a trouvé ce nom et il nous a expliqué que Mémère, c'était lui ;-))) lui suffit amplement, il ne voit pas du tout où est le problème et pourquoi il faudrait se défaire de cette nouvelle vie un jour. Tant mieux...
(bon week-end !)

Posté par couac couac à 22:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]