mardi 7 avril 2020

confinement sans embêtement

DSC08264


Il y a des jours trop fastoches, comme ça, on ne sait pas très bien pourquoi ceux-là plutôt que leur soeur.
Pourtant, la nuit avait été hyper pourrie et le réveil vraiment duringue.
Et puis ce matin, je me la suis jouée un peu trop perso pour la couture du masque, ce qui a provoqué un drame chez les moins de 7 ans.
Et en plus j'avais une trouille pas possible de ce qu'on allait m'annoncer à l'échographie.

Mais je sens que je progresse en musculation des bras.
J'ai RÉUSSI mon masque !
J. a préparé une délicieuse petite sauce pour accompagner le reste de filet mignon.
Et puis l'échographie fut idyllique, on a un bébé en pleine forme, qui fait des exercices de gym vachement plus poussés que les miens (genre tendre sa jambe et avoir le pied au-dessus de la tête).
Et j'avais pensé à prendre l'appareil-photo pour filmer le bébé alors en rentrant, on a pu l'admirer en famille...
Je suis revenue à la maison tellement légère... Un confinement ? Quel confinement ?
Aussi, quel plaisir de marcher dans la rue... de sentir des courbatures dans mes fesses ! Mais de ne pas trouver difficile du tout de monter les trois étages qui mènent chez nous (je me suis dit "ma fille, tu fais bien pour le sport").
Et j'ai pensé à demander à ma sage-femme un papier disant que je devais pratiquer une activité physique adaptée à ma situation de femme enceinte, ce qui va me permettre de sortir parfois marcher autour du pâté de foie de maison, et le premier policier qui m'embêtera parce que je ne serais pas en train de courir ni vêtue d'un jogging, et bien je pourrais lui dégainer mon papier officiel de ma sage-femme qui dit que si j'ai le droit d'abord.
Et on a fait une super expérience de Youpi ! Ce n'est pas encore fini, notre oeuf est encore dans son verre de vinaigre, mais la petite peau marron sur le dessus du verre est... étonnante !
Et puis je kiffe lire Ma mère est un gorille (et alors ?) à voix haute, le soir, pour mes J..
Alors bon.

(en image : de la sérénité photographiée de traviole. Ça manque juste un peu de maquettes de bateaux (j'ai déjà réussi à commencer un mur de dessin de bateaux, l'air de rien, sans que J. se rende compte de ce qui se tramait)).

Posté par couac couac à 21:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]