vendredi 3 avril 2020

confinés déconfinés reconfinés

Depuis que j'ai lu que certaines régions de Chine étaient en train d'être reconfinées, ça mouline sévère dans ma tête.
Je me demande si on aura nous aussi un déconfinement avant d'être éventuellement reconfinés, ou si on sera juste confinés super longtemps.

Je n'arrive pas à croire à ce que nous vivons. C'est trop loin de la réalité, ça ne colle pas. Je veux dire, pendant 35 ans des règles de vie inébranlables, un monde qui semble souple sur ses articulations (tordues, mais difficilement tordables autrement, les articulations), des habitudes presque écrites dans nos gènes, et tout à coup, pouf. Tout s'arrête. Impossible.

D'ailleurs, je ne suis pas la seule à ne pas y croire, j'ai vu ça tout à l'heure en essayant de m'abreuver de vitamine D à la fenêtre, la rue était parsemée de promeneurs de bonne humeur, certains en groupe, genre "c'est le printemps  tout va bien les gars". J., qui est allé vite flash en ville chercher notre panier d'amap a pu y constater le même phénomène... La conclusion de cette étude est donc qu'au bout de trois semaines de confinement, l'humain oublie pourquoi il est confiné, relâche sa vigilance et se déconfine sans y avoir été au préalable invité.

Ça va être bizarre, en septembre, si on est restés confinés tout l'été de sortir dans la rue avec mon bébé, alors que je n'ai prévenu presque personne de ma grossesse (qui était cachée par mon ample manteau avant confinement).

Ça fait la troisième année de suite que j'ai l'impression de vivre des trucs pas tout à fait normaux. J'aspire à du rien (du tout ?). Des oiseaux qui chantent, de la verdure, de la vieille pierre, du voisin sympa, de la confiture aux fruits du jardin (ou du marché, soyons ouverts d'esprit), du J. et du J., des amis et des repas qui s'éternisent dans le jour qui décline au milieu d'une herbe pas tondue, sous un arbre, avec un peu trop de vin.

Posté par couac couac à 21:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]