mercredi 14 novembre 2018

Attention au départ

45628884_2037387809656397_3695902495889948672_o

Cette année, j'ai écrit un livre. Il était déjà commencé avant, mais c'est à la fin de l'année dernière que deux éditrices m'ont dit "banco". Alors des habitudes se sont mises en place, un peu déjà prises à l'avance heureusement. Il y avait du boulot, et j'avais sept mois devant moi. Je me disais "ça va le faire" mais je sentais bien qu'il n'y avait pas trop moyen de procrastiner non plus... J'avais envie de le faire bien, et j'avais plein d'idées et la trouille que le résultat ne soit pas à la hauteur. Alors au début, ça a été dur de m'y mettre (à cause de la peur)... Et puis une fois les rituels précisés (allumage de la radio, vaisselle, nettoyage de la table à manger, lits, aération de la maison, lançage de machine à laver, asseyage à mon bureau), j'ai adoré...
Ah quel plaisir d'être assise à mon bureau, à dessiner des gens sympathiques (ou pas d'ailleurs), à faire des petits motifs, à rêvasser en regardant par la fenêtre, tout en écoutant France Inter... J'en ai écouté des Grand Bien Vous Fasse pas toujours passionnants, mais contente d'être accompagnée par des gens qui me racontaient des trucs... Je suis devenue professionnelle du diabète de type 2, du cinéma, de la cuisson des pâtes et de l'intelligence artificelle (des sujets très abordés sur France Inter). Des fois, j'ai écouté des trucs vraiment super intéressants en coloriant tel endroit précisément, ou en dessinant tel truc super dur à dessiner, et je me demandais si j'allais me souvenir, après, en regardant mon livre fini, que j'avais entendu telle émission en faisant tel dessin.
Voilà, en 2018, il s'est passé des choses terribles, et heureusement, l'une d'elle, c'était que j'allais publier ce livre.
Il est sorti vendredi, sa maison d'édition, c'est la géniale Biscoto. On peut l'acheter dans des librairies normales, on peut le commander et on peut se le faire dédicacer ce week-end au festival BD Colomiers, ou au salon du livre de Montreuil ou même au festival d'Angoulême l'an prochain !
Si vous venez me claquer la bise, le dessin sera un peu tremblé (car je suis émotive tendance timide avec option arrêt de respiration, donc ceci explique cela), mais vous êtes les bienvenus !

Posté par couac couac à 19:13 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

lundi 5 novembre 2018

DSC05684

DSC05708

A la montagne,  deux trucs qui me plaisent beaucoup.

D'abord, les gens ne mettent pas de haie autour de leur chalet, ni de barrière. Les maisons sont comme posées au milieu des prairies et pelouses, on ne sait pas où s'arrête le terrain de chacun. Ca donne une impression d'espace infini.

Ensuite, quand on est sur le flanc d'une montagne, on voit toutes les maisons sur le flanc de la montagne en face. Elles ne sont pas cachées les unes derrière les autres comme les maisons posées sur une simple campagne toute plate. Elles sont comme posées sur un drap sous lequel s'engouffrerait un courant d'air, alors on voit tout. On est comme face à un livre d'images dans lequel il y aurait plein de trucs à regarder.

Posté par couac couac à 21:54 - - Commentaires [18] - Permalien [#]