Paul Dédalus me porte. Je me sens inspirée après l'avoir vu, mais inspirée ! Et on l'a vu hier soir, jeune et amoureux. Au départ, je regrettais de le voir jeune plutôt que vieux, parce que j'aime vraiment énormément Mathieu, et puis finalement, jeune, je l'ai aimé tout autant. Il m'a donné une envie très très forte d'avoir à nouveau vingt ans, ne serait-ce que le temps d'une soirée.
Paul dédalus est inspirant parce qu'il dit tout ce qu'il pense, comme ça, comme si c'était naturel et parfaitement normal de dire tout ce qu'on pense sans jamais anticiper ce que ça pourrait provoquer (et sans jamais être méchant, ce qui est encore plus fort). Moi aussi je veux faire ça, je vous préviens, je vais m'entraîner.
Paul Dédalus m'a rappelé les quatre accords toltèques, vous connaissez ça, les quatre accords toltèques ? Moi j'ai découvert chez Pêle-Mêle, on me le demandait dix fois par semaine, je savais que c'était rangé au rayon ésotérisme et mes collègues me disaient que c'était un truc pour illuminés. Et puis un jour, je vais passer deux jours chez mon amie M. qui est tout ce qu'il y a de plus carrée et pieds sur terre et là, paf ! Qu'est-ce-que je découvre dans sa bibliothèque ? Les quatre accords toltèques !...
Après ça, je suis intriguée, forcément, je me dis que je vais me renseigner, je lis la quatrième mais j'ai la tête ailleurs, je comprends rien, je ne me concentre pas vraiment mais je me dis "wahou, M. lit les quatre accords toltèques", limite je suis jalouse de tant d'audace.
Et puis ensuite, on est la veille de notre déménagement de Bruxelles, on boit un verre à la terrasse du snack d'en-bas avec S. qui est inspirante comme tout, et là de but en blanc, elle nous sort "bon, j'imagine que vous connaissez les quatre accords toltèques !?". Mais NON je connais pas je veux savoir dis-nous je t'en supplie !".
Et voilà comment j'ai découvert les quatre accords toltèques, et mes ex-collègues étaient vraiment des illuminés de ne pas se pencher sur la question.
Moi aussi je veux être intègre, droite, que ma parole dise des mots les plus précis possibles pour dire ce que je pense, moi non plus je ne veux pas que sortent de ma bouche des méchancetés sur d'autres, je ne veux pas non plus dire du mal de moi. Moi aussi je veux pouvoir entendre ce qu'on me dit sans que les mots qui entrent dans mes oreilles aient le pouvoir de me détruire. Moi aussi je veux me fier à ce que j'entends, à ce que je sais, sans chercher à imaginer la partie cachée derrière le rideau. Moi aussi je veux faire de mon mieux, même si mon mieux c'est parfois juste de lire un bouquin et de faire la vaisselle.
On m'appellera Paule Dédaluse.