samedi 21 mai 2016

IMG_2123

IMG_2131

IMG_2139

IMG_2183

IMG_2184

Je peux être énervée, en colère, déprimée. Si on part se balader, au bout d'une heure dans la nature à marcher, tous mes maux se sont envolés et il ne reste que de la paix.
Aujourd'hui il a fait beau et chaud, on entendait des bêtes comme dans le sud, vous voyez ? Des cigales ? Des grillons ? Ca fait "cric cric cric" très fort. Magnifique. Il y avait des prairies et des sapins.
A midi, on a fait deux pauses à Douvres (pas la Délivrande) où les six vieux fours étaient allumés pour y cuire des tartes. On a goûté tarte à la crème et tarte à l'oignon. Pour la tarte à l'oignon, on a du attendre une bonne heure que le four soit chaud. Quand on est partis après ce laps de temps, tout le monde appelait Joachim par son prénom, il s'était fait trois amis retraités dont une dame qui n'arrêtait pas de lui dire qu'il était mignonne même si on lui disait que c'était un garçon et elle disait "ah oui j'ai cru que c'était une fille" puis elle lui redonnait du "elle" et du "mignonne". Avant de repartir marcher, un monsieur m'a ouvert la porte de sa maison puis de sa cuisine pour que je remplisse ma gourde à son robinet. On s'est dit "à bientôt" et j'avais envie d'y croire tellement ils m'ont plu. Et après, en marchant, je me disais : quel luxe d'avoir pu remplir ma gourde au milieu d'une rando, j'avais le coeur débordant de gratitude.

Posté par couac couac à 22:24 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

jeudi 19 mai 2016

Mon bonheur du jour, c'est, entre autres, d'avoir enfin lancé ce blog d'interviews qui m'excite depuis quelques semaines.
J'ai envie d'interviewer tout le monde. Ca m'est venu en lisant les portraits des victimes des attentats parisiens et bruxellois, sur le site du Monde. Je les lisais et à chaque fois, l'idée qui me venait, c'était "Mais cette fille/ce mec était si rempli de vie et de projets !..." et puis "Je suis sûre qu'on se serait super bien entendus et on ne se rencontrera pas". Un gâchis et une injustice incommensurables.
Alors je me suis dit que c'était dommage d'avoir envie de rencontrer les gens en lisant leur portrait alors qu'il était trop tard pour les rencontrer. Je me suis dit que j'allais essayer de faire des portraits de gens vivants, pour montrer la préciosité de mon voisin de palier, de mon voisin de bus, de mon voisin de queue au supermarché.
Si vous voulez rencontrer du monde, filez chez le voisin !

Voici l'adresse du voisin : www.unvoisin.canalblog.com
Et voici l'adresse de Grand chose (pas grand chose mais en mieux) (un blog à l'initiative de Lisa et Cati): http://grandchosepasgrandchosemaisenmieux.blogspot.fr/

Bises !

Posté par couac couac à 22:40 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
lundi 16 mai 2016

IMG_1993

IMG_2011

IMG_2034

IMG_2070

IMG_2094

IMG_2100

IMG_2091

Lyon Lyon Lyon Lyon, Lyon en large et en travers, et rien de prévu. Quelle ville...

On est si bien, là. Et moi qui répétais en arrivant ici en octobre que ce serait temporaire, comme le contrat signé par J., et je me disais comme pour me donner du courage que dans un an on serait dans un endroit autre, parce que là je me sentais perdue. Et puis longtemps, même si c'était bien, je continuais de dire qu'on partirait vite, que nos coeurs appartenaient à d'autres endroits.
Et puis un jour, quel jour ? Un jour je dis à J. "tu sais en fait je crois que je n'ai pas du tout envie de partir..." et lui qui me répond "ben moi non plus en fait...". On est si bien, là, on rencontre des gens biens, on fait des balades tellement vertes qu'on n'a pas l'impression d'être devant une charlotte à la menthe mais carrément à l'intérieur. On a une place à la garderie, le Petit J. inscrit dans l'école de quartier qui se trouve être une sorte d'idéal d'école (et pas seulement grâce aux marronniers dans la cour). On connaît déjà des gens chez qui sonner pour rigoler le temps de boire un truc frais. En plus il fait beau, chaud, on a quitté la liste d'attente de l'amap pour devenir de vrais amapiens effectifs. Et quand on en a marre de la nature, on saute dans le train et vingt minutes plus tard on est à Lyon, rien que ça.
Et ce fichu contrat qui se termine dans même pas un mois...

Posté par couac couac à 22:58 - - Commentaires [10] - Permalien [#]