Il y a eu le moment où à 7h00 du mat', je me suis dit que ça allait être galère de cuisiner en rentrant de la gym à midi (on n'avait aucun reste dans le frigo) parce qu'en général, Petit J. est épuisé et il faut que ça aille vite... Bref, à 7h00, je me dis "tiens, je vais faire une sorte de risotto", et me voilà à éplucher l'oignon et tout et tout alors qu'il fait nuit dehors. En plus j'ai ouvert la fenêtre en grand, et pendant que ça cuisait j'ai lu mon bouquin et dessiné, j'avais l'impression d'être la seule personne debout dans le quartier, c'était super bien.