Aujourd'hui, c'était plutôt éprouvant. J'ai passé une partie de ma journée à courir après un rappel de vaccin introuvable, tous mes interlocuteurs me répètent l'importance de vacciner mais personne ne veut m'aider... J'ai fait le tour de trois pharmacies, téléphoné à la PMI d'A., à celle de Lyon, au centre de vaccination de Lyon, j'en ai discuté avec un médecin, j'ai même rappelé notre généraliste belge, tout le monde se renvoie la balle, on est même prêts à lui faire faire un autre vaccin équivalent avec plus de maladies comprises dedans (qu'on en finisse) mais même ça, personne ne veut le faire. Au départ, je me disais que je vivais tout ça trop personnellement, j'ai décidé de faire appel aux pros et de les laisser choisir en toute confiance sauf que personne ne veut rien faire ! Ne veut rien dire ! J'hallucine complètement et je ne sais plus trop vers qui me tourner... Même à la PMI, la nana m'a dit que si je n'étais pas cliente chez eux ils ne voulaient rien faire pour moi, je lui explique que je viens d'emménager et elle me dit "oui bah vous allez attendre alors, hein !" (sur un ton du genre "on est déjà assez généreux d'accepter de vous rencontrer"). Le premier rendez-vous libre était le 29 février... Sauf que ce rappel aurait dû être fait en octobre, que notre pédiatre bruxelloise nous avait dit d'attendre la fin de l'année parce que le fabricant du vaccin s'était engagé à avoir refabriqué un stock avant la fin de l'année... Sauf que non, du coup on a perdu du temps. Bref bref bref...
Heureusement, il y a eu des lucioles sur le chemin, deux colis reçus (un livre magnifique et des chocolats du Chat Bleu), un voyage réussi à la bibliothèque avec mon cher Petit J., une soupe brocolis/bleu d'Auvergne, un dessin fini et qui me contente complètement (c'est devenu rare donc complètement délicieux à prendre !).
Allez, vivement demain (que je rappelle la PMI hu hu).