lundi 13 août 2012

Hier soir, j'étais au fond de mon lit (toute seule, Couacman bossait), il était 23h00, mon téléphone portable était éteint, le téléphone fixe sonne. Je me dis "La barbe, qui ose me déranger à cette heure-ci" et donc, je décide de ne pas me lever et de ne pas décrocher. Il resonne.
Et là, horreur, malheur, je me rappelle que Couacman voulait m'emmener, après son boulot, voir le concert de Iggy Pop ! Sûre que c'est lui qui essaye de me joindre pour me donner rendez-vous, je le rappelle, banco c'était lui, et moi j'avais trop la flemme de me rhabiller et de sortir, alors que mon haleine sentait le Colgate et que mon oreiller m'appelait...
Nous décidons donc qu'il ira sans moi mais je le sens déçu, et puis moi je suis deg' parce que j'avais envie de voir un concert de rock. Je me recouche, me tourne et me retourne dans le lit, et là, je repense au billet de 20 euros que j'ai trouvé par terre dans la rue quatre jours avant, je repense au fait que c'est PILE le prix du billet de concert, je pense au fait que c'est un spectacle plein air juste de l'autre côté du parc à côté duquel nous habitons, et puis j'entends la sono depuis mon lit et je suis super fâchée de devoir m'endormir alors que les autres font la fête.
Bref, je saute dans mes habits, je me mets du rouge à lèvres parce que je suis comme ça moi, et je prends le billet de 20, mon portable et mes clefs dans une trousse. Sur place : ça sent l'herbe mais pas la pelouse. Il y a des gens qui se lèchent la figure. La musique me fait tressauter le boyau. Par un miracle sans nom, je trouve Couacman très rapidement (les astres étaient avec moi hier soir), on a entendu I want to be your dog et The passanger. On a vu les fesses d'Iggy Pop en live, ainsi que sa superbe épilation (ou alors ce type est imberbe de partout), on a crié, hurlé, il avait le cheveu dégoulinant, et il buvait de l'eau minérale. Il nous a dit "I can say Booouuunsssoâr" alors on a crié "ouaaaaaiiiiis" puis il a  dit "I can say à biiièèèèntôt" alors on a crié "ouaaaaiiiis" puis il a dit "I can say meeeuuurciiii" alors on a crié "ouaaaaaiiiis" puis il a hurlé "I can say Fuuuuuck ooooooooff" alors on a crié "ouaaaaaaiiiiis". C'était épatant.

Posté par couac couac à 21:44 - Commentaires [18] - Permalien [#]