jeudi 28 janvier 2010

des nouvelles

Il s'en passe des choses, et le temps continue de s'écouler sans reprendre sa respiration.

Vendredi dernier, mes copines S. et C. m'ont organisé un anniversaire ! Avec champagne, vin blanc très bon, bons petits plats et cadeaux ! C'était super.

CIMG0723

En parlant de S., en vrai, elle s'appelle Suzanne et elle a un blog, juste là, et si vous y allez, vous en ressortirez forcément de très bonne humeur !

Samedi midi, Couacman et moi sommes allés chez le dentiste. Ca faisait bien quatre ans que je n'y étais pas allée, il me semble. Et j'ai bien compris pourquoi j'avais tant tardé pour prendre rendez-vous (et d'ailleurs, là, je n'ai même pas pris rendez-vous, c'est Couacman qui s'en est chargé), en vrai, je l'ignorais mais j'ai peur d'aller chez le dentiste. Ce n'est même pas vraiment la peur d'avoir mal, mais plutôt celle de me faire avoir (qu'il me fasse plein de soins inutiles pour me prendre mes petits sous). Bref, je m'en sors avec trois petites carries pénétrantes (sales bêtes !). Couacman a moins de bol puisque le dentiste a retrouvé un gros morceau de coton sous un de ses vieux plombages, et un morceau d'instrument de dentiste (gros, le morceau) sous une couronne (le pire, c'est que le bout de coton et le bout d'instrument ont été déposés par deux dentistes différents, c'est vraiment pas de bol !). C'est horrible.

Dimanche soir, pour contrer le cafard qui s'emparait de nous, nous sommes allés au cinéma voir le denrier film de Jérôme Bonnell, (dont je suis fan) La Dame de Trèfle. Il s'est avéré assez différent des trois films précédents de Jérôme Bonnell. Très angoissant. Mais j'ai beaucoup aimé, et j'y ai retrouvé l'esprit Jérome Bonnell qui me plait tant, les personnages qui ont l'air plus vrais que des vrais gens, et tout et tout.

Mardi, je suis retournée chez Suzanne et nous avons révisé ensemble notre examen de droit du lendemain, en buvant du thé.

CIMG0764

Voilà. Juste des petits moments chaleureux (surtout le dentiste), et ce soir, avec Couacman, on va voir Bien des choses, le spectacle de François Morel et Olivier Saladin, chouette !

Posté par couac couac à 16:42 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

samedi 23 janvier 2010

un samedi midi avec Couacman et mixture

CIMG0755

Posté par couac couac à 16:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 20 janvier 2010

Bonjour vous !

Ca va ? Pas trop crevés ? Courage, on est au milieu de la semaine !!! Le plus dur est fait, demain, on est sur la pente descendante ! Regardez plutôt cette photo de Bourgogne, ça vous requinquera.

CIMG1130

Aujourd'hui, j'ai rendu mon travail de premier semestre d'illustration. Finalement, tout s'est bien terminé, ce semestre qui a commencé de façon pourrite avec des difficultés monstres à me mettre au boulot, s'est terminé calmement et positivement. Il y a eu l'installation du rideau, et puis mes retrouvailles avec France Inter, et voilà comment on remet une Couac Couac en action. Et puis je rêvasse en regardant l'encre qui coule sur la feuille, c'est agréable. J'espère que ça va durer, je suis têtue comme une mule et compliquée comme pas possible, même moi je ne me comprends pas alors je ne suis pas tranquille, une démotivation soudaine est envisageable, je préfère ne pas crier victoire trop vite.

A part ça, je continue d'avoir 25 ans, pour l'instant ça se passe bien.

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Julie !!! Joyeux anniversaire cocotte !

J'ai voulu profiter des soldes pour m'acheter de nouveaux collants en laine et en fait, les deux paires que j'ai choisies n'étaient pas soldées.

Je n'ai plus de boutons et tout ça, c'est grâce à deux blogueuses. Ca vous en bouche un coin, non ? Mamzelle Carnet O m'a fait parvenir un paquet contenant crème pour la figure, masque et produit frais pour yeux patraques, suite à un post où je me plaignais de problèmes de sébum mal régulé. Et puis il y a eu la visite de Milky, par un froid week-end de janvier, et face au bouton le plus laid de la terre (qui se trouvait pas plus loin qu'à deux pas de ma bouche), elle a agit et m'a offert un produit à base de plantes qui marche du tonnerre de Zeus, qui fait froid au bouton. Merci les amies... La conclusion de tout ça, c'est que vous êtes tous une mère pour moi (surtout Couacmama).

Nous écoutons beaucoup la B.O. de Where the wild things are, qui est très bien, très pêchue, émouvante, mais impossible à chanter si on n'a pas une voix suraigüe.

Couacman a scotché son appareil-photo à un dictionnaire.

Couacdad a un pull en poils de chameau.

Moi, j'ai des jambières en poils de Couac Couac. Ah non, c'est juste que je ne me suis pas épilée ! hi hi !

Je n'ai plus mangé un yaourt depuis octobre, et je n'ai plus d'eczema derrière les genoux. Plus du tout. Hier soir, Couacman a cuisiné des lentilles avec une sauce au yaourt et après, ça m'a grattée, grattée, grattée.

La nuit dernière, je me suis couchée à 4h51 (et je me suis levée à 10h00 ce matin) donc je vais immédiatement aller me coucher.

Bonne nuit, faites de beaux rêves !

Posté par couac couac à 23:26 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
samedi 16 janvier 2010

un samedi midi avec Couacman et mixture

CIMG0590

Posté par couac couac à 20:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
jeudi 14 janvier 2010

Aujourd'hui, j'ai bien travaillé, et rêvé rêvé rêvé...c'était super. C'était un rêve éveillée. J'étais assise à mon bureau, à Bruxelles, dans une certaine pénombre parce que le soleil se couchait et que ma lampe de bureau était débranchée. Et je ne sais pas pourquoi c'est arrivé à ce moment-là mais je me suis mise à imaginer ce que je rêve qu'il m'arrive dans la vie. J'ai pioché dans ce que je sais des souhaits de Couacman et j'ai mixé avec les miens, j'ai fait en sorte que ça tombe bien, que nos souhaits puissent s'accorder, j'ai pensé les grandes lignes puis j'ai imaginé les détails, et c'était si bien et si réel que j'étais dedans, je n'étais plus à Bruxelles et il ne faisait plus nuit. Et puis Couacman est rentré à la maison et nous nous sommes assis autour d'un chocolat chaud et j'étais de très bonne humeur et je me suis mise à lui raconter et emportée par mon enthousiasme j'ai encore rajouté des détails et lui d'autres encore et à la fin on avait chacun un sourire béat. Puis on a discuté de la musique qui allait avec ce que nous imaginions. J'ai proposé cette chanson de Barbara (celle de la BO de Mademoiselle Chambon) "Jamais la fin d'été n'avait paru si belle, les vignes de l'année auront de beaux raisins... on voit se rassembler au loin les hirondelles, mais il faut se quitter pourtant l'on s'aimait bien...". Et Couacman a proposé People have the power de Patti Smith. On l'a mise, et j'ai été d'accord avec lui.

A part ça, je vous souhaite une très bonne année.

CIMG1128

Et j'illustre ce post avec une photo de Bourgogne parce que la Bourgogne, c'est le rêve (et j'en profite pour embrasser tous nos amis bourguignons, les chevelus, les anciennement savoyards, ceux d'à peine six mois, ceux de déjà deux ans bien passés et puis ceux rencontrés via ce blog !).

Posté par couac couac à 22:44 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
mardi 5 janvier 2010

Et voilà ! J'ai eu 25 ans hier. J'ai décidé pour l'occasion d'essayer de me comporter comme une grande fille, de mieux m'assumer et d'arrêter d'être mal à l'aise à tout bout de champ. Ou alors, j'ai le droit d'être mal à l'aise mais je dois très bien le vivre et ne pas me sentir mal d'être mal à l'aise (moi, une fille compliquée ?!). J'ai décidé aussi de ne dire et de ne faire que des choses que je peux assumer de dire ou de faire, et du coup de me sentir grave en accord avec moi-même. Vous croyez que je vais y arriver ?

En attendant, la grande roue est en plein démontage (enfin !), et la fausse neige a été enlevée des toits des cabanes du marché de Noël, mon calvaire prend donc fin (je détèste le marché de Noël. C'est peut-être sympa quand on y va un jour, comme ça, se balader, mais y vivre, berk).

CIMG0544

Hier, j'ai fait un truc incroyable que j'aurais dû faire bien avant : j'ai installé un rideau devant la fenêtre qui est à côté de mon bureau. Ca m'a changé la vie !
En fait, chez les Couacparents, je me suis rendu compte que je n'étais pas du tout stressée de me mettre au boulot. Et je me suis expliqué ça par le fait que mon bureau est situé sous la pente du toit, et que lorsque je m'y asseois, je me sens comme dans un cocon, je me sens coupée du reste du monde. Et donc, là, hop, j'ai mis un rideau et ça va peut-être vous paraitre dingue mais je travaille dix fois plus facilement. Je me sens blottie, au chaud, confortable. Il fait un peu sombre... C'est génial.

CIMG0516

CIMG0517

CIMG0515

Posté par couac couac à 20:50 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
samedi 2 janvier 2010

un samedi midi avec Couacman, patates sautées et choux de Bruxelles

CIMG0479

Posté par couac couac à 20:14 - - Commentaires [9] - Permalien [#]