lundi 29 septembre 2008

Le MBQ de la rentrée, en retard...

1. Le jour où il vous est arrivé un truc qui n'arrive prétendument que dans les films ?

A Rennes, j'ai souri à un garçon dans le métro. Un mois plus tard, je l'ai recroisé dans la rue et il m'a fait une déclaration d'amour, en tremblant.

2. L'habitude que vous avez prise d'un ami ?

Parfois, je dis "Ah bah d'accord !"
, sur le même ton que le disait ma copine Pauline au CE2.

3. Connaissez-vous un poème par cœur ? Lequel ?

Non, je ne connais plus de poème par coeur. Je les ai tous oubliés. Et je ne suis même pas sûre de connaître une chanson par coeur. Ah, si, peut-être "Où vas-tu Mathilda, où vas-tu ce soir, le long du canal, de ton pas animal ?...", de Jeanne Moreau.

4. Si vous étiez cinéaste, de quel livre aimeriez-vous réaliser l'adaptation ? Avec quels acteurs pour les rôles principaux ?

Alors là honnêtement, je ne vois pas du tout. Je ne suis pas très attachée aux films adaptés de livres. En général, ça ne ressemble pas du tout à ce que j'avais imaginé et ça m'empêche de repenser au livre avec plaisir. Non, si j'étais cinéaste, je préfererais faire un film qui raconte la journée de plein de gens. Il y aurait un personnage qui passerait dans une rue, on le suivrait jusqu'à ce qu'il croise un autre personnage qu'on suivrait alors. En fait, ça ne raconterait rien. Je crois que ce serait nul. Heureusement que je ne suis pas cinéaste.

5. L'objet le plus inutile qui se trouve chez vous ?

Un après-shampoing vieux comme le monde, la bouteille est à moitié moisie, et on ne se sert jamais d'après-shampoing.

6. La lecture des blogs vous a-t-elle fait changer des choses dans votre vie ? (à part le temps dégagé pour cette lecture, évidemment)

Entre autres choses, ma façon de laver mon linge ! :-)

7. Que ferez-vous cette année que vous ne faisiez pas l'année dernière ?

Deux footings par semaine, et m'organiser le mieux possible, et être détendue, aussi.

8. La dernière célébrité que vous avez croisée ?

Arno en train de prendre un verre en terrasse près de la place Sainte-Catherine, il y a deux ou trois semaines.

9. Vous n'êtes pas fou, mais...

..
. parfois j'aimerais l'être juste quelques instants, pour être assise en pyjama sur un banc ensoleillé dans un jardin d'asile, plutôt que de me les peler (les pieds) à l'école.

Les MBQ sont conçus et écrits par Milky.

Posté par couac couac à 20:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Choisir un livre et l'ouvrir à la page 123 ; puis recopier cinq lignes à partir de la cinquième ligne. Indiquer titre, auteur, éditeur, année d'édition... et passer la main à 4 autres personnes.

C'est Gina Paillette qui me demande de répondre à cette chaîne littéraire, alors j'ai choisi un livre doré pour marquer le coup (c'est aussi parce que c'est celui qui traine dans le bureau, certes). Il s'agit d'un livre d'Henri-Pierre Jeudy, nommé Un sociologue à la dérive, chronique d'un village, paru aux éditions Sens & Tonka (collection 11/Vingt) en 2006.

"La fête ça marquait, on faisait des repas, des mariages dans la petite grange... A l'école, quand on était plus jeune on aimait bien parce qu'on jouait. Mais maman nous laissait jamais sortir avant, il y avait toujours quelque chose à"...

Je passe la main à Ne poussez pas, Pomme, Flora Douville et La supérette enchantée (si vous passez par là et que le coeur vous en dit, bien sûr !).

Bonne journée et bonne semaine !

Posté par couac couac à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 27 septembre 2008

douze jours plus tard

Demain, changement de programme pour le footing : je passe de trois chansons avec une petite pause marche entre chaque (programme de ces cinq dernières semaines) à quatre chansons avec juste une pause au milieu... chic chic chic, j'ai hâte...

Couacman nous a fabriqué un meuble pour ranger les chaussures. Le jour où nous avons projeté d'habiter ensemble, il s'est exclamé "Formidable, je pourrais fabriquer un meuble pour ranger nos chaussures !". C'est la concrétisation d'un rêve, en fait, même si comme ça, ça n'a l'air de rien.
Maintenant, il nous fabrique une bibliothèque. On en avait déjà une mais on en voulait une deuxième, pour mettre à côté, et faire un mur-bibliothèque (mon grand rêve). Elle est presque terminée.

De mon côté, je me suis remise au dessin et c'est chouette. Je suis assez contente de ce que je fais, même si je n'ai pas encore réussi à obtenir exactement ce que je veux...

Ce matin, j'ai accepté d'accompagner Couacman qui voulait s'acheter des chaussures de ville noires. Nous nous sommes donc retrouvés dans la plus horrible rue de Bruxelles (une rue remplie à ras bord de magasins), un samedi (c'était foule). Au bout d'un moment, Couacman, qui a une collection inimaginable de chaussures (il en récupère partout, en achète parfois, ne jette jamais les vieilles pêtées), s'interroge "mais au fait, je n'en ai pas déjà, des chaussures de ville noires ?". AAARGH ! Du coup, on n'a rien acheté, on est rentré, et puis on a vu que non, il n'en avait pas, et qu'il allait falloir y retourner bientôt.

Dimanche dernier, lors des journées du patrimoine, nous avons visité la maison des francs-maçons, trois temples de style égyptien, dont un de 400 m carré tout de même, cachés dans une banale maison d'une rue banale. C'était incroyable.

Je ne suis plus enrhumée.

Une rencontre avec une éditrice m'a donné très très envie de m'acheter des livres-cd. Et aussi de faire de l'illustration pour enfants (et non pas seulement pour adultes).

Je me suis acheté les deux tomes de Rosalie Blum de Camille Jourdy. Je suis conquise jusqu'à la moëlle. J'adore l'ambiance de banlieue en hiver. Ca m'apaise... je vais les apprendre par coeur.

Notre loyer a été augmenté de 5 %. Nous avons demandé à la banquière si ça ne lui paraissait pas trop anormal, et elle nous a répondu qu'elle n'avait aucune idée de ce genre de choses, car elle habite toujours chez ses parents.

Couacman nous a cuisiné de délicieuses carbonnades flamandes. Ca sentait bon la chaumière dans l'appart'.

Parfois, je suis un peu déséspérée, je me dis que nous allons vivre la fin du monde, et que tous les êtres humains sont des méchants pas beaux. Finalement, ce pessimisme ne m'apporte rien alors j'ai décidé de penser positivement, dorénavant.

Nous avons décidé de mettre un peu d'argent de côté tous les mois pour nous payer un jour un beau voyage.

Ce que j'aime, lors de la journée sans voitures, c'est le silence qui règne. Fini le brouhaha !

Le perroquet de l'animalerie de la rue de Flandre a mysterieusement disparu pour laisser la place à deux perruches vachement moins chouettes.

CIMG9389

Posté par couac couac à 19:31 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
lundi 15 septembre 2008

gros gilet orange

CIMG1002 CIMG1010

Posté par couac couac à 19:37 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

des fois

Aujourd'hui, c'était la troisième fois que je faisais ma rentrée en troisème année d'études supérieures.
C'est la première fois que je mets mon gros gilet orange, celui que j'ai acheté en soldes cet été (et c'est signe qu'il commence à faire bien froid).
Une de mes profs m'a sôulée pour la première fois de cette année scolaire (mais pas pour la première fois de ma vie).
Nous devions avoir nos premiers cours mais comme tous les premiers jours d'années scolaires, tous les profs de théorie étaient absents et nous avons poireauté une partie de la journée en les attendant.
Pour la première fois, j'ai invité plein de monde (six personnes) à déjeuner à la maison. Nous avons mangé des nouilles à la bolognaise.
Pour la énième fois, on nous a mis la pression, dès le départ et j'ai décidé que je m'en fichais complètement. C'est un peu comme le petit garçon qui criait "au loup !" : si on nous met la pression en permanence et sans raison, je décide de ne plus le prendre au sérieux et je suis sûre que je travaillerais mieux comme ça.
Hier soir, nous avons fait notre premier cake au thé vert matcha... mmmmhhh ! :-)

Posté par couac couac à 17:55 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

samedi 13 septembre 2008

Hier, frites et poulicroc au à Wavre.

CIMG0999

Posté par couac couac à 23:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
jeudi 11 septembre 2008

le jeudi à 18h53

Dernière semaine de vacances. Couacman est en France depuis mardi matin (si vous prenez la ligne 13 (de métro, à Paris, j'veux dire), vous allez peut-être le croiser ! Il a un pull marron tout doux). J'en profite pour régler toutes les histoires administratives chiantes et comme ça il n'est pas là pour m'entendre râler.

Aujourd'hui devait arriver une de mes meilleures copines de Rennes mais voilà: elle venait de Londres, en train, et il y a eu un incendie dans le tunnel. Le train a  dû faire demi-tour et je ne la retrouverai que demain... C'est un peu cafardeux parce que j'étais tellement surexcitée toute la journée que je n'ai réussi à me concentrer sur quoi que ce soit, en l'attendant. Et finalement, je passe la soirée toute seule... Du coup, j'en ai profité pour aller chez Delhaize, acheter du chocolat noir aux éclats de noisettes (et du PQ). La fille qui était devant moi à la caisse avait des mollets superbes, et une peau nickel qui avait l'air très douce.

Sinon, j'ai reçu une lettre de ma copine Pauline, nouvellement suédoise, que je salue si elle passe par là.

Je lisais la (longue) lettre de Pauline, arrêtée au milieu de la rue, devant chez le coiffeur et il est sorti et m'a dit bonjour avec un tel sourire et une telle familiarité, que ça m'a rendue heureuse.

J'écoute Katerine très fort depuis ce matin, une chanson en particulier : an ABC for you and me, qui me rend toute joyeuse et me fait dodeliner de la tête.

Ce matin, j'ai fait mon footing ! Même sans Couacman, j'ai réussi à me motiver ! Yeaheah !
Cela fait maintenant trois semaines que j'ai commencé à courir sérieusement et les résultats sont plus qu'encourageants. Voyez plutôt : vous vous souvenez de mes problèmes respiratoires, migraines et Cie ? Et bien : envolés, ils ne sont plus de ce monde ! Je suis bien soulagée parce que ça me faisait un peu mal psychologiquement de manquer de souffle à ce point. Je cours toujours le temps de trois chansons avec une pause de marche entre chaque chanson, mais la pause se rétrécie de plus en plus et je sens que dans une semaine ou deux, il n'y en aura plus du tout besoin. Pour lutter contre les migraines : je bois deux verres d'eau avant ET après avoir couru. Et comme me l'expliquait Satsuki dans les commentaires, il faut courir lentement (en tout cas, moi, ce conseil m'a sauvée donc merci Satsuki ! :-).

Sinon, mon copain Thomas de Paris m'a remémoré la chanson "t'es ok" d'Ottawan (que je ne connaissais que par Couacman, qui me l'a longtemps chantée pour m'endormir) et j'ai cherché le clip sur Youtube. Il déchire grave ! J'adore le geste chorégraphique sur les paroles "viens boire un café crème". En plus, je ne suis pas ironique, je trouve ça génial une telle fraicheur (on dirait des enfants qui font un spectacle pour leurs parents (mais quand même, là, je suis en train de me demander si c'est vraiment le clip ou si c'est une blague. Après tout, je n'ai aucune idée de ce à quoi ressemblent les membres d'Ottawan !)).

Ma soeur m'a fait parvenir un petit colis contenant entre autres l'excellent livre Ma soeur est une sorcière de Diana Wynne Jones
, que j'ai dévoré et déjà presque fini... Merci Marie et Michélé ! :-D

Et vous, elle était comment votre journée ?

Edit : si vous saviez combien j'adore quand vous me racontez vos journées ! Ca me rassure de penser à ce que d'autres ont fait pendant que je faisais ce que je faisais. Je trouve que c'est très familial et je vous remercie.

Posté par couac couac à 19:38 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
mardi 9 septembre 2008

tag du mardi midi

J'ai été taguée par Flora ! Il s'agit de vous dévoiler ici six choses, puis de taguer à mon tour six personnes.

* Quand je prends le car pour aller à Paris, je ne peux pas m'empêcher de réfléchir à la vitesse à laquelle on roule en faisant de savants calculs (en regardant le temps qu'on a mis à parcourir la distance entre deux panneaux qui indiquent le nombre de km qu'il reste à rouler pour arriver). C'est parce que je ne suis pas très tranquille dans les transports (sauf en train).

* Je n'arrive pas à réaliser que mon prénom est mon prénom. Il m'arrive d'y réfléchir très fort et j'ai du mal à imaginer qu'il me désigne, que c'est moi.

* J'ai énormément de grains de beauté sur la figure mais très peu sur le reste du corps. Je ne les vois jamais arriver. Un jour, je les remarque, et je me demande depuis combien de temps ils sont là.

* Dans la vitrine de l'animalerie de la rue de Flandre, il y a un perroquet que j'aime beaucoup, et quand on le regarde dormir, la nuit, et bien je parle tout bas.

* Je vérifie régulièrement que mon nez ne s'est pas tordu (sans que je m'en rende compte) en posant mon index dessus. Si je reçois par mégarde un ballon (ou autre chose) sur le nez, ma vérification s'intensifie durant quelques temps.

* Quand j'étais petite, dans J'aime Lire, c'est uniquement le Tom-Tom et Nana de la fin qui m'intéressait, alors que maintenant je préfère la grande histoire illustrée.

Et je tague Anaïs, Mamzel'K, Art Truk, Cardamome, Nabefabric et Monsieur Météo !

Posté par couac couac à 13:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
mardi 2 septembre 2008

mardi soir, bonsoir

L'autre soir, l'envie m'a prise de feuilleter ce blog. Tous vos commentaires m'ont émue et touchée et je dois vous remercier de votre présence, de votre chaleur, de vos mots et de votre humour. Je tiens aussi  à vous remercier pour vos commentaires si gentils quant au "pull au point mousse" qui d'ailleurs, je ne vous le cache pas, m'ont un peu humidifié les yeux...




Dimanche dernier, nous avons fait notre traditionnel footing du dimanche matin (oui oui !) et je suis très fière car j'ai couru 12 minutes et 52 secondes. Le seul problème, c'est qu'après ces footings, j'ai des migraines absolument épouvantables qui me tiennent tête toute la journée, jusqu'à ce que je m'endorme le soir, même. J'ai vite fait cherché sur internet quelle pouvait être la cause de ce mal, et je ne suis tombée que sur des forums donc, rien de bien sûr... ce pourrait être un problème de baskets pourries, qui font que mes cervicales prennent tout quand je cours (fort possible puisque mes baskets datent de 1998 et ont tout de même à leur actif 4 années de tennis, un mois de vacances et de marche à pieds dans les Alpes, et quatre années de sport à l'école), ou bien un problème d'hydratation pré et post footing (fort possible puisque je ne suis pas une grande buveuse), ou bien un problème de rythme trop rapide, ou bien un problème d'hypertension artérielle. Bref, on n'est pas dans la merde.

Sinon, j'ai hyper hâte qu'arrive l'hiver parce que je me suis acheté une robe pull terrible.

En parlant de vêtements : avec ce temps changeant, je ne sais pas vous mais personnellement, je ne sais jamais comment m'habiller.

J'ai décidé de lire tous les livres de notre bibliothèque, en commençant par celui rangé tout en bas à gauche et en les lisant dans l'ordre de leur rangement actuel dans la biblio (vous me suivez ?), mais je bloque déjà sur le premier : une biographie de Magritte.
En deuxième année de fac, j'avais décidé de lire tous les livres de poche du Virgin de Rennes, en les lisant dans l'ordre de leur rangement dans le rayon (ils étaient classés par noms d'auteurs, par ordre alphabétique). Le premier, dont je ne me rappelle rien : pas de problème ! Le deuxième : c'était un bouquin d'Eliette Abécassis que je n'arrivais pas à lire du tout, et qui a fait que je n'ai rien lu pendant des mois, parce que je "devais" le finir pour acquérir le livre suivant. C'est comme ça que j'ai laissé tomber mon envie de lire tous les livres de poche du Virgin de Rennes.

Ma rentrée est le 15 septembre et j'ai très envie d'y être, pour mettre à exécution tous mes plans diaboliques de vie organisée et sereine.

Et vous, ça va ?

Posté par couac couac à 21:51 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
lundi 1 septembre 2008

le pull au point mousse

le_pull_au_point_mousse

Ce dessin peut laisser perplexe par son rien du toutisme, mais dessiner toutes ces petites mailles m'a déchargée des tourments qui m'habitaient à force de ne faire aucun dessin assez satisfaisant à mon goût.

Posté par couac couac à 22:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]