lundi 21 avril 2008

l'asthme

La fille : c'est l'histoire de la fille qui sort samedi soir avec ses camarades de classe et qui se retrouve dans un bar très chouette mais grandement enfumé. La fille (c'est moi) sent venir la crise d'asthme et sort prendre l'air accompagnée de sa Ventolin qu'elle a toujours sur elle au cas où. Sauf que la Ventolin est périmée depuis longtemps parce que la fille n'est pas très douée pour se préoccuper des choses importantes, bref, la Ventolin ne marche pas top. La fille de cette histoire rentre se coucher mais n'arrive pas à dormir car la crise d'asthme est angoissante et un peu gravos. Le dimanche, la crise est toujours là. Vers quinze heures, la fille court jusqu'à la pharmacie de garde et achète une nouvelle Ventolin. Elle s'asseoit sur un banc au soleil, prend son médicament et sort son bouquin. Ca va mieux... pendant trois heures, après lesquelles la crise revient. La nuit de dimanche à lundi est toute gravos aussi. La fille décide d'aller chez le docteur car elle commence à être exténuée et un rien l'essouffle. Par exemple, se lever d'une chaise, argh, quel effort ! La fille n'arrive même plus à se laver, trop essoufflée.
Le docteur : le docteur ressemble à Martin Lamotte, il est bien gentil. Il a un calendrier avec une fille qui danse la salsa, dessus. Il annonce à la fille qu'elle est redevenue une grande asthmatique, qu'elle ne doit plus sortir dans des lieux fumeurs, que sa crise est un peu importante, que l'asthme couvait silencieusement à l'intérieur d'elle en se manifestant vaguement, parfois, mais que là, il a fait son come-back tout en splendeur et que par conséquent, un traitement quotidien et sur long terme va devoir être envisagé. Il prescrit de la cortisone et d'autres trucs à la fille, il lui fait un papier comme quoi elle ne doit pas aller à l'école pendant trois jours (la fille pense, à ce moment-là "yeah, je vais louper la troisième interro de diapos du prof d'histoire de l'art !") et lui donne un rendez-vous pour le mercredi aprem', pour voir si ça a évolué et pour lui donner l'adresse d'un pneumologue qu'elle devra aller voir. Aussi, il l'envoie rayon radiologie, se faire photographier les poumons, parce qu'il pense qu'une pneumonie est envisageable, en plus. Les résultats de la radio arriveront mercredi.
Le copain de la fille : il est juste hyper gentil, il a acheté du nutella, de la brioche, Marie-Claire et Elle ! Yeah ! Mais il va aussi falloir penser à bosser. Dessiner, ça n'essouffle personne (enfin, je crois).

Merci beaucoup pour vos petits mots de soutien ! :)

Posté par couac couac à 18:22 - - Commentaires [13] - Permalien [#]