mercredi 2 avril 2008

choses

J'ai foulé, ces onze derniers jours, le sol de Bruxelles, une aire d'autoroute, Paris, Asnière, Bréauté, Manéglise, Le Havre, Montivilliers, Caen, Epron, Tailleville, Courseulles/Mer, Chelles, et à nouveau Bruxelles.

Hier soir, j'ai écrit puis rangé dans le dossier "brouillon" un post de désespoir parce que je n'arrivais plus à travailler - trop de pression professorale me décourage et me déprime. J'ai pensé que je détestais l'illu sans comprendre, puisqu'en octobre j'étais très enthousiaste, comment j'en étais arrivée là.
Finalement, je me suis imposé de faire six dessins par jour (pour en avoir 42 en une semaine), au lieu de m'imposer de travailler au moins deux heures par jour (comme je le faisais - mais ça m'angoisse terriblement, ça me paraît très impressionnant). Et bien c'est beaucoup moins difficile, tout à coup, et aujourd'hui, ça va mieux. J'ai déjà fait quatre dessins (ça peut sembler peu mais vu le blocage qui m'a immobilisée ce dernier mois... c'est énorme !...).
Si vous êtes illustrateur et que vous passez par ici, pouvez-vous me dire si pour vous, à six dessins par jour, je suis une énorme feignasse ou bien si c'est raisonnable ? Je voudrais adopter un rythme de production.

A Chelles, ma soeur m'a fait un délicieux "fondant au chocolat de Nathalie" et quand je suis revenue à Bruxelles, Couacman était en train d'en faire un aussi !... Hé hé...

Je suis très satisfaite de ce changement d'heure : il ne fait pas trop trop nuit le matin et le soir, quel bonheur de dîner à la lumière du jour !

Ce matin, je suis allée au centre administratif de Bruxelles pour devenir officiellement étrangère résidant en Belgique.

Avec Couacman, nous sommes allés voir "A bord du Darjeeling Limited", c'était génial !
Nous sommes aussi allés voir "Bienvenue chez les ch'tis" et j'ai bien aimé aussi, dans un autre genre !

Couacman m'a préparé un plat thaï avec des champignons ignobles visuellement mais qui en fait étaient bons.

A Manéglise, une poule a voulu ma peau, j'ai voulu la repousser d'un coup de sac-à-main bien placé et ça l'a rendue chèvre, elle m'a carrément foncé dessus en caquetant comme une folle mais heureusement, j'ai réussi à vite rentrer dans la maison et j'ai eu chaud.

A Chelles, on a vu un lapin gros comme un gros chat, un "lapin des flandres géant". il avait l'air si doux...

Comme on n'a plus d'éponge pour faire la vaisselle, on la fait à la lavette, c'est pas très pratique, ça n'incite pas au faisage de vaisselle.

L'herbe du square a poussé et les buveurs de bière sont revenus, c'est signe que le temps se réchauffe !

Je ne sais pas ce que je vais manger à dîner. Une idée ?...

Posté par couac couac à 20:11 - - Commentaires [13] - Permalien [#]