lundi 10 mars 2008

Il y a un truc qui m'aide beaucoup à décompresser. Je fais une liste mentale des villes où j'ai acheté tous les habits que je porte. Par exemple, là, mon pantalon vient de Rennes, mes chaussettes, mon pull, ma culotte et mon gilet viennent de Caen, et mon soutien-gorge, mon collier et mon tee-shirt viennent du Havre. Ensuite, je me remémore dans quelles circonstances ces vêtements sont devenus miens. Par exemple, mon tee-shirt, je l'ai acheté parce que pour les concerts de la chorale l'an dernier, je devais mettre un tee-shirt blanc et je n'en avais pas. Et si ça ne suffit pas à me détendre, j'imagine toutes les choses que j'ai faites avec ces habits, tous les endroits dans lesquels ils m'ont accompagnée. Par exemple, mon gilet, il était avec moi le jour où on a fêté les 80 ans de ma Mémé. C'est très très efficace, ça me fait relativiser, et des fois, je me sens trop bête parce que dans des cas extrêmes où je suis mortifiée de peur (par exemple, avant de faire une performance), je me rends compte que je parle à mes habits, dans ma tête. Je dis à mes chaussures : "Vous restez avec moi, hein, vous m'laissez pas tomber les filles, vous me serrez bien les pieds pour marquer votre présence ?" et j'imagine qu'elles me répondent "Mais oui t'inquiète Poulette, on est là, on n'te lâchera pas !".

Posté par couac couac à 20:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

encore lundi

Je ne sais pas comment vous remercier pour votre prévenance, votre présence et votre chaleur ! Je retiens tous vos trucs anti-déprime. J'avoue que lire tous les commentaires du post précédent a été un super anti-déprime pour moi. :-)
Vous êtes super !
Merci !

Je crois que le premier truc que je vais mettre à exécution, c'est mettre du vernis à ongles rouge, sur les doigts de pieds mais aussi sur les doigts de mains, mais 'faut d'abord que je fasse la vaisselle pour éviter les fendillements (le liquide vaisselle, c'est pire que du dissolvant).
Aujourd'hui, ça va mieux. Couacman pourrait aussi être appelé Super(Couac)man. D'abord, hier matin, il est allé acheter des couques parce que je commençais à cafarder dès le réveil. Ensuite, je lui ai demandé de me couper les cheveux, je lui ai demandé un carré très légèrement plongeant et pouf, il l'a fait (et je suis HYPER contente du résultat !... Aujourd'hui, à l'école, tout le monde m'a dit que j'étais bien coiffée et on m'a même demandé quel était mon coiffeur ! Je suis super fière, et Couacman, ouh la la Couacman, il nage dans le bonheur et ronronne quand je lui liste tous les compliments reçus ('y a même une fille qui m'a dit que j'avais le copain idéal, ouh la la !...)).
Bon, sinon, nous sommes allés à la "Foire du livre off", ce qui ne fait pas de mal, et hier soir, Couacman m'a emmenée manger dans un resto éthiopien qui était tout ce qu'il y a de plus chouette ! Il fallait manger à la main, on avait une grande assiette pour deux, c'était très convivial. La nourriture était très bonne, épicée mais quand même goutue. Ensuite, la musique était géniale. Du coup, aujourd'hui, nous sommes allés louer des cd de musique éthiopienne à la médiathèque. Pour ceux que ça intéresse, le resto, c'était Kokob.

Photo_272

Posté par couac couac à 19:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]