Je suis désolée, je regarde ce blog et je ne le trouve pas au meilleur de sa forme... mais c'est-à-dire que je passe mon temps à bosser, maintenant, et du coup je n'ai pas des masses de trucs à raconter - mais comme j'ai envie de poster quand même, et bien forcément ce n'est pas toujours passionnant.
Je pourrais vous raconter comment j'ai fait les magasins cet aprem', après deux mois de diète acheteuse ; il y avait un monde fou, beaucoup de bruit, pas grand chose à voir.
Je pourrais vous raconter que la voisine du septième est venue nous demander notre tire-bouchon pour sa crémaillère.
Je pourrais vous raconter qu'hier, nous sommes allés, Couacman et moi, à Argos, un centre d'archivage et de diffusion de vidéos artistiques - nous avons regardé la première partie de "Tentative de se décrire", de Boris Lehman. C'était complètement gravos.
Je pourrais vous raconter que les fontaines de la place Sainte-Catherine ont été vidées et nettoyées, et que j'espère qu'elles ne resteront pas vides et inactives tout l'hiver.
Je pourrais aussi raconter qu'un matin, nous avons joué au Jeu de L'Oie au p'tit dej' et qu'ensuite, nous avons dansé sur la musique de "In the Mood for Love" et que tout ça nous avait mis de bonne humeur.
Et aussi, j'ai peur de l'alarme des pompiers et de celle de la police (et aussi de celle des ambulances).
Mais je retourne bosser.