Hier soir, au ciné-club de l'école d'art, on nous a présenté des films fabriqués sans caméra (mais par exemple avec de la peinture étalée directement sur la pellicule). Un projecteur avait été installé dans la salle de conférence et, en musique mais sans masquer le joli bruit de la pellicule qui tourne, nous avons découvert tout un tas de petits films expérimentaux, colorés, gais, intelligents. Ca m'a redonné plein d'envie. Cliquez ici pour voir une oeuvre de Len Lye, petit extrait de ce que nous avons pû voir hier soir...