Il y a dans mon école un chinois que j'appelle "le chinois perdu" parce qu'il ne me parle que pour me demander de l'aide, toujours avec beaucoup d'affolement et je sais qu'il compte sur moi. Aujourd'hui, alors que j'entrais à la cafet' pour prendre un petit chocolait, il m'a sauté dessus, accompagné d'une de ses amies chinoises. Ils étaient très paniqués. Il m'a dit vouloir de l'aide puis j'ai demandé pourquoi, il m'inquiétait un peu à être si inquiet. Ensuite, c'est sa copine qui m'a expliqué le problème : il s'était trompé trois fois de "code PIN" en voulant allumer son téléphone portable, et celui-ci s'était bloqué. Et, tout les deux, ils n'osaient pas appeler SFR. Ils comptaient donc sur moi pour le faire à leur place.
J'ai donc appelé le service client, qui a aussitôt et sans encombres débloqué le téléphone du jeune homme. Ca a pris environ trois minutes, mais j'ai eu l'impression que je lui avais sauvé la vie (tellement il semblait rassuré et soulagé), et je me suis dit qu'il fallait vraiment beaucoup de courage pour venir s'installer dans un pays dont on ne maîtrise pas trop la langue, si loin de là où on a grandi, si loin de tout ce à quoi on est habitué.